Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Quatre centres de vaccination et une équipe mobile dans le Grand Reims pour vacciner les plus de 75 ans

-
Par , France Bleu Champagne-Ardenne

Les plus de 75 ans peuvent s’inscrire à partir de ce jeudi pour se faire vacciner contre le coronavirus. Dans la Marne, une dizaine de centres de vaccination seront ouverts à partir de lundi, dont quatre dans le Grand Reims. Sa présidente Catherine Vautrin était l'invitée de France Bleu ce jeudi.

Catherine Vautrin, présidente du Grand Reims dans les studios de France Bleu Champagne Ardenne, le 14 janvier 2021.
Catherine Vautrin, présidente du Grand Reims dans les studios de France Bleu Champagne Ardenne, le 14 janvier 2021. © Radio France - Vianney Smiarowski

A partir de lundi, une dizaine de centres de vaccination ouvriront leurs portes dans la Marne. Quatre de ces centres se trouvent dans le Grand Reims, un à la salle des fêtes de Cernay-lès-Reims, un autre à Fismes et deux à Reims, au Cellier rue de Mars et au complexe René Tys. "C’était important d’être en proximité avec nos concitoyens", explique Catherine Vautrin. 

La mise en place du dispositif a été possible grâce à l’action coordonnées des élus, des agents, des services de l’Etat, de l’Agence régionale de santé, des médecins ou encore des infirmiers. "Quand on parle du département de la Marne, le Grand Reims représente environ 50% des personnes concernées en nombre d’habitants. J’avais plus de 20 sites potentiels et tous les maires des communes bourg-centres s’étaient engagés et étaient prêts à accueillir. Vous savez que le premier vaccin qui va être utilisé, le vaccin Pfizer, nécessite une application tout à fait particulière, c’est la raison pour laquelle les centres sont assez concentrés", poursuit la présidente du Grand Reims. 

La préfecture de la Marne précise que le nombre de centres de vaccination pourra augmenter à partir de lundi.  "Il y a aussi une logique de répartition. Quand on est au Cellier on est dans l’hyper-centre de Reims dans lequel il y a un certain nombre de personnes âgées. Quand on est à René Tys, on est à un endroit où il y a un très grand parking qui facilite l’arrivée de nos concitoyens. On est très bien desservi à René Tys. On a le tramway, on a les bus, c’est très accessible. Après la volonté, c’était d’avoir un site à l’Est, un site à l’Ouest. Cernay est sur une route départementale donc il est assez facile d’y accéder. Fismes est un vrai bourg-centre, desservi par une gare TER et par la RN31", explique Catherine Vautrin. 

Nous sommes parfaitement conscient que les personnes qui peuvent être vaccinées ayant plus de 75 ans, il faut évidemment travailler sur du sur-mesure 

Dans le Grand Reims, le dispositif prévoit aussi des équipes mobiles pour ceux qui ne peuvent pas se déplacer. "Nous avons une autre approche, c’est d’aller vers ces personnes. Cela se fait avec l’ordre des médecins, des médecins encore en activité ou des médecins retraités. Nous travaillons également avec les pompiers et nous allons mettre en place un bus. Il contiendra une équipe médicalisée et pourra s’arrêter dans les villages pour accueillir les personnes qui auront pris rendez-vous", dit Catherine Vautrin.

Ce bus sillonnera principalement les communes de moins de 200 habitants du Grand Reims. "La liste des communes va être rendue publique dans les prochains jours, peut-être même ce jeudi", rajoute Catherine Vautrin. 

Un numéro de téléphone unique pour le Grand Reims

L’inscription et la prise de rendez-vous se fait via les plateformes en ligne Doctolib, Maiia, Keldoc ou sur sante.fr. Elle pourra aussi se faire par téléphone, via le numéro de téléphone national qui doit bientôt être dévoilé ou sur le numéro spécifique pour les habitants du Grand Reims. 

"Avec la ville de Reims, nous allons mettre en place un numéro unique qui permettra d’appeler pour aider à la prise de rendez-vous. C’est très important car tout le monde ne sait pas aller sur une plateforme. Il suffira donc d’appeler ce numéro unique qui sera rendu publique dans la journée et là, il y aura des agents du Grand Reims et de la ville de Reims qui prendront le rendez-vous et l’inscriront sur l’une des trois plateformes retenues  par le gouvernement", dit Catherine Vautrin.

Réécoutez l'interview de Catherine Vautrin sur France Bleu Champagne Ardenne

Choix de la station

À venir dansDanssecondess