Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Santé – Sciences

Quatre pharmacies d'Auxerre se regroupent en une

mercredi 12 septembre 2018 à 19:19 Par Denys Baudin et Isabelle Rose, France Bleu Auxerre

Dès le 1er décembre, les pharmacies de l'Horloge, du Progrès et Magoarou n'existeront plus. Leur clientéle respective est rachetée par Sébastien Morisset, un pharmacien auxerrois

La pharmacie Centrale d'Auxerre regroupera les  4 officines du centre ville au 1er octobre
La pharmacie Centrale d'Auxerre regroupera les 4 officines du centre ville au 1er octobre © Radio France - Isabelle Rose

Auxerre, France

Sébastien Morisset a décidé de monter sa propre structure.  Il regroupe l'ensemble des personnels au sein de la pharmacie Principale, place Charles Surugue,  juste à coté de la Poste et de la statue Cadet Roussel. 

Tout le personnel est repris

Les onze salariés des quatre pharmacies travailleront donc désormais dans un lieu unique, ce qui devenait une nécessité estime Sébastien Morisset : " Historiquement elles étaient là. La population du centre ville était beaucoup plus nombreuse il y a quelques dizaines d'années maintenant. La population s'en va un petit peu mais le service et le commerce doivent rester. Pour faire vivre ces entreprises il était nécessaire de les rassembler. Plusieurs pharmaciens voulaient partir à la retraite, c'était une bonne occasion pour eux d'arriver à céder leur outil de travail de manière convenable. Tout le personnel est repris. Les quatre équipes seront réunies. Les clients retrouveront les même personnes qui s'occupaient d'eux auparavant, c'est une façon aussi de les fidéliser."

Il était nécessaire de rassembler les quatre officines pour qu’elles puissent vivre - Sébastien Morisset le repreneur

Un regroupement de pharmacie qui sera de plus en courant selon Thierry Gaudriault représentant de l' Ordre des pharmaciens dans l'Yonne : " Nous subissons aussi le baby boom, beaucoup de pharmaciens vont partir à la retraite _dans les années à venir_. La pharmacie a connu son âge d'or, c'est plus dur pour de jeunes pharmaciens pour s'installer aujourd'hui, on assiste aussi à des fermetures sèches surtout en milieu rural avec des pharmaciens qui partent en retraite sans repreneur. Un jeune avant de s'installer regarde l'environnement médical, c'est quasiment mission impossible dans le contexte de désertification médicale qu'on connaît et qui devient un problème majeur de santé publique ."

_La pharmacie a connu son âge d'or-_Thierry Gaudriault représentant de l' Ordre des pharmaciens dans l'Yonne

C'est le premier regroupement de pharmacies de cette importance autorisé par l'Agence régionale de santé dans l'Yonne, le second après un regroupement de deux officines à Chablis. Il y en eu  six en 2017 pour la Bourgogne. Aujourd'hui, il reste 115 pharmacies en activité  dans l'Yonne. 10 de moins qu' il y a 20 ans.

4 pharmacies dans un rayon de 100 mètres

Une nécessité de se rassembler

Nous subissons le baby boom