Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Santé – Sciences

Quels sont les projets financés par l’opération pièces jaunes qui débute aujourd'hui ?

mercredi 9 janvier 2019 à 4:36 Par Damien Robine, France Bleu Auxerre

L'opération pièces jaunes débute aujourd'hui et va se poursuivre jusqu'au 16 février. Si les pièces de centimes d'euros s'entassent dans le porte-monnaie, c'est le moment de vous en débarrasser et de faire une bonne action pour les enfants malades hospitalisés

L'opération pièces jaunes c'est jusqu'au 16 février. A vos tirelires !
L'opération pièces jaunes c'est jusqu'au 16 février. A vos tirelires ! © Maxppp -

yonne

Tout d'abord, d'où vient-elle cette opération pièces jaunes ?

Sa naissance remonte à 1989.  Anne Barrère , journaliste à TF1 et un cancérologue Claude Griscelli décident de lancer un projet pour que les parents puissent rester près de leur enfant malade à l’hôpital. Vient ensuite l'idée de la tirelire. Une tirelire en carton pour récolter  la ferraille la menue monnaie. Ces micros-dons vont servir à améliorer le quotidien des enfants à l'hôpital. Et au fil des années, les tirelires ont permis de collecter près de 100 millions d’euros, et de financer environ 9000 projets.

Quels sont justement les projets financés par l’opération Pièces Jaunes ? 

Des chambres mère-enfant dans les hôpitaux, la construction de maisons des parents pour la aussi rester à proximité de leurs petits malades. La fondation finance aussi la création de fresques murales,  de salles de jeux.  Elle prend en charge des adolescents en difficultés en aidant à la construction de structures adaptées. Sans oublier les pompes à morphine pour soulager les souffrances des enfants. 

Et dans notre région, on en fait quoi des pièces jaunes?

En Bourgogne-Franche-Comté, c'est 300 projets réalisés depuis 1989 pour un total de 3 millions d'euros. Dans Yonne c'est 33 projets subventionnés. Plusieurs milliers d'euros pour l'Institut Médicaux Éducatif à Auxerre  en 2015 pour la création d'un espace horticole et d'un jardin biologique pour les enfants et les adolescent du centre. 

Le service pédiatrie de l 'hôpital de Sens a bénéficié a plusieurs reprises de l’opération  pour améliorer la qualité de vie des enfants ou des adolescents hospitalisés. Et puis l'an dernier le Centre Médico Éducatif « Les Petits Princes » à Auxerre a pu faire l’acquisition de 10 ordinateurs avec commande oculaire  . La fondation pièce jaune a participé au financement à hauteur de 30 000 euros

Et au fil des années est ce que l'opération pièces jaunes s’essouffle ?

Très clairement oui !  les 15 millions d'euros récoltés par exemple en 2001 ont bien fondu. Désormais chaque année la fondation récolte autour de 4 millions d'euros. Les belles années c'était quand l'opération était portée par Bernadette Chirac , quand elle était première dame et par David Douillet quand il en était le parrain.  

Mais les 30 ans c'est l'occasion de re-booster tout ça  avec l'arrivée d'un parrain emblématique Didier Deschamps. Le double champion du Monde de football (1998-2018) succède à Christian Karembeu, champion du Monde lui aussi en 1998. Et puis le train pièce jaune est relancé cette année, histoire de remettre un gros coup de projecteur sur une fondation qui avoue en avoir bien besoin.