Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Santé – Sciences

A Quettehou, on coupe des cheveux pour soutenir les malades du cancer

-
Par , France Bleu Cotentin, France Bleu

Le salon Au Miroir de soi, situé à Quettehou dans la Manche, met en place une initiative solidaire. Depuis deux semaines, les clientes peuvent donner leurs cheveux pour soutenir les malades du cancer les plus démunis.

Le salon Au Miroir de soi propose des coupes solidaires.
Le salon Au Miroir de soi propose des coupes solidaires. © Radio France - Clémentine Vergnaud

Depuis deux semaines à Quettehou, se faire couper les cheveux peut être un geste solidaire. Le salon Au Miroir de soi vient d'adhérer à l'association Solid'hair et met en place une initiative innovante. Le principe : les clientes viennent se faire couper les cheveux et les offrent au salon. En contrepartie, Au Miroir de soi offre la coupe dans un forfait shampooing-coupe-brushing.

Une subvention de 300€

Ensuite, le salon envoie les cheveux à l'association Solid'hair, qui les revend à des perruquiers. Les bénéfices sont reversés aux malades du cancer les plus démunis sous forme de subventions, soit 300€ par personne pour s'offrir une prothèse capillaire de qualité. Une aide précieuse puisqu'il faut compter environ 400€ pour une perruque alors que la Sécurité sociale ne rembourse que 125€.

Si j'avais un cancer, j'aimerais qu'on en fasse autant pour moi

Pour l'instant, aucune cliente du salon de Quettehou n'a donné ses cheveux. Et pour cause, il y a un critère très difficile à respecter : les cheveux donnés doivent faire 20 centimètres de longueur. Pas facile à trouver ! Louisette vient de se faire couper les cheveux et elle ne savait pas que cette opération existait : "Si j'avais su, je les aurais laissés pousser un peu plus ! Ce sont des petites choses qu'on peut faire et qu'il faut faire pour aider les autres." Elodie, elle, n'a pas les 20 centimètres requis mais elle n'en est plus très loin. Elle songe fortement à laisser pousser ses cheveux pour pouvoir les donner parce qu'elle aimerait qu'on en fasse autant pour elle. "Si un jour j'ai un cancer, j'aimerais qu'on puisse donner ses cheveux pour que je sois belle même dans la maladie. C'est très important pour les malades."

Céline Lepoittevin a entraîné ses trois salariés dans l'aventure Solid'hair. - Radio France
Céline Lepoittevin a entraîné ses trois salariés dans l'aventure Solid'hair. © Radio France - Clémentine Vergnaud

Quand on est bien coiffé, on se sent déjà beaucoup mieux

Les quatre coiffeuses du salon voient régulièrement des malades du cancer. Elles sont donc conscientes de l'importance de l'image pour ces personnes et c'est ce qui les a séduites, à l'image de Laura. " Ces gens là n'ont pas forcément les moyens de s'offrir une perruque alors que dès qu'on est bien coiffé, on se sent beaucoup mieux pour supporter la maladie."

Céline Lepoittevin, gérante du salon Au Miroir de soi à Quettehou

Pratique : l'association Solid'hair

L'association Solid'hair a été créée en mai 2015. Le principe : permettre aux particuliers de donner leurs cheveux (dans un salon de coiffure ou par simple envoi). Ces cheveux sont ensuite revendus à des perruquiers. Les bénéfices sont reversés aux malades du cancer les plus démunis, sous la forme d'une subvention de 300€. Pour rappel, une bonne perrruque coûte environ 400€ et la Sécurité sociale ne rembourse que 125€. Quand les cheveux sont donnés en salon, le coiffeur s'engage à prendre en charge le coût de la coupe dans un forfait shampooing-coupe-brushing.

Dans la Manche, sept salons de coiffure proposent ce service.