Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Quimper : les vaccins contre le Covid pris d'assaut en prévision des vacances d'été

-
Par , France Bleu Breizh Izel

À un mois et demi des vacances d'été, de plus en plus de personnes cherchent à se faire vacciner contre le Covid en vue d'un voyage à l'étranger ou de festivals. A Quimper (Finistère), les intéressés affluent déjà, avec l'idée de recevoir la seconde injection début juillet, avant de partir.

Le centre de vaccination de Quimper est situé dans la salle Dan ar Braz.
Le centre de vaccination de Quimper est situé dans la salle Dan ar Braz. © Radio France - Adeline Divoux

La vaccination contre le Covid s'ouvre à tous les adultes de plus de 18 ans dès le 31 mai. Des doses de dernière minute sont déjà proposées à tous depuis le 12 mai dernier, pour éviter de les jeter quand un rendez-vous n'a pas été honoré. Dans les centres de vaccination, le public se rajeunit. Certains s'y prennent tôt pour recevoir la seconde dose début juillet, en prévision des vacances et d'un éventuel pass sanitaire en cas de voyage à l'étranger ou de festivals.

A Quimper (Finistère), au centre de vaccination Dan ar Braz, les jeunes sont déjà nombreux en ce week-end de Pentecôte. Leila, une Quimpéroise de 26 ans ne veut pas louper le coche : "J'ai la double nationalité, donc j'aimerais pouvoir aller voir ma famille au Maroc si les frontières rouvrent, et ne pas m'inquiéter d'être bloquée avec un pass sanitaire." Pour Quentin, le choix de la destination n'est pas encore arrêté, mais tout le monde dans sa famille a déjà reçu au moins une dose du vaccin. "Au moins profiter de la famille et pouvoir bouger librement après", glisse-t-il. 

Le vaccin préférable au test PCR 

Pour d'autres, choisir le vaccin, c'est se faciliter la vie. Alexandra a prévu de partir en Corse en août et redoute le test PCR. "Si on peut essayer d'éviter ce moment-là, c'est plutôt pas mal. Pour cette destination, il faut a priori montrer patte blanche, mais je ne sais pas encore à quel niveau, alors j'ai pensé au vaccin, d'autant plus que ça me semble important de me protéger, moi et les autres, pour être plus sereine", indique la quadragénaire. 

C'est important de me protéger, moi et les autres

Le vaccin est une corvée, mais préférable aussi au test PCR pour Damien. Le Finistérien compte bien profiter de son séjour au Portugal en août, sans contrainte : "Le test PCR implique des jours en quarantaine, donc l'idée c'est de ne pas perdre de temps sur place grâce aux injections."

Les deux injections au même endroit

Le vaccin n'est pas seulement un accès aux vacances, il l'est aussi pour un retour à une vie sociale moins contraignante. Clémentine doit travailler tout l'été et ne partira pas, mais cette jeune de 20 ans ne veut pas prendre de risques pour autant. "Pour sortir dans les bars, voir mes amis surtout, et comme je vis encore chez mes parents, je veux les protéger", dit-elle. 

Des créneaux sont déjà ouverts pour la semaine prochaine. Si vous avez prévu de partir en juillet, attention à la date de la seconde injection, car il faudra la recevoir dans le même centre de vaccination que pour la première. Il faudra donc décaler ses dates de vacances au besoin, sauf exception. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess