Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Santé – Sciences

Recherche volontaires pour une campagne de fouilles en autarcie complète au sommet des Pyrénées !

-
Par , France Bleu Roussillon, France Bleu

Cet été, des archéologues des Pyrénées-Orientales recherchent des bénévoles pour un chantier de fouilles sur une crête des Pyrénées, à 900 mètres d’altitude. Principal critère : accepter de vivre coupé du monde pendant trois semaines…

Chaîne des Albères, Pyrénées-Orientales
Chaîne des Albères, Pyrénées-Orientales © Radio France - Tanguy Bocconi

Perpignan, France

Vous vous sentez l’âme d’un Robinson Crusoé ? Cette mission est faite pour vous ! Des archéologues de l’Université de Perpignan recherchent des volontaires cet été pour une campagne de fouilles sur un site gréco-romain perché au sommet des Albères, dans les Pyrénées-Orientales. À 900 mètres d’altitude, en plein cœur d’un espace naturel protégé, vous devrez accepter de vivre en autarcie complète, dans des conditions plutôt spartiates.

"Une aventure humaine".

Ni électricité, ni eau courante : les nuits se font en bivouac et la douche se prend dans la rivière. A tour de rôle, les participants devront préparer la popote au réchaud. « Pendant trois semaines, il n’y a quasiment aucun ravitaillement, vu le caractère isolé du site », explique Etienne Roudier, l’un des responsables. « Seules quelques vaches nous tiennent compagnie. »

Un site archéologique unique en France

A quelques mètres de la frontière franco-espagnole, le site de La Fajouse a été découvert en 2011. Depuis il fait l’objet d’intenses recherches, à l’initiative de l’archéologue perpignanaise Ingrid Dunyach. Il s’agit d’un « sanctuaire des eaux », un lieu de culte aménagé autour d’une source dès le IVe siècle avant JC, et qui semble être resté en activité pendant près de 800 ans. Jusqu’à présent, ce type de sanctuaire n’avait été retrouvé qu’en Grèce et en Italie.

Depuis 2012, plusieurs campagnes de fouilles ont permis de mettre au jour plusieurs centaines d’objets (des monnaies, des éléments en bronze, des vases-miniature, de la vaisselle, des morceaux de verre provenant de Rhodes) mais aussi des vestiges de chemin, de fossés et de constructions diverses. Toutes ces découvertes témoignent d’une intense activité de culte, en pleine montagne. 

Avis aux amateurs !

La campagne de fouilles 2019 est prévue entre le dimanche 30 juin et le dimanche 21 juillet. « Le but sera de mettre au jour deux nouvelles terrasses situées en contrebas de la source sacrée, afin de documenter les activités religieuses pratiquées sur le site », précise l’appel à candidatures. Les débutants sont acceptés. « Le critère principal, c’est la motivation et l’aptitude à vivre en société, en totale autarcie », explique Etienne Roudier. Petite précision : le téléphone portable passe très mal… « L’été dernier, nous avons sans doute été les derniers sur Terre à apprendre la victoire des Bleus à la Coupe du Monde ! »

Candidatures : envoyer CV + lettre de motivation à roudier.etienne@hotmail.fr

  - Aucun(e)
-