Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Récréa : "une douzaine de jours pour rouvrir les piscines"

-
Par , France Bleu Normandie (Calvados - Orne)

Le gouvernement a annoncé la réouverture des piscines à partir du 02 juin mais il faudra attendre avant d'accueillir les premiers nageurs. Rouvrir une piscine ne se fait pas du jour au lendemain après deux mois de confinement explique le président de Récréa Gilles Sergent.

Piscine d'Argences vide depuis le 14 mars et le confinement lié au coronavirus
Piscine d'Argences vide depuis le 14 mars et le confinement lié au coronavirus © Radio France - Olivier Duc

Le gouvernement a décidé d'autoriser la réouverture des piscines à partir du 02 juin. Une bonne nouvelle pour le groupe Normand Récréa qui gère 80 piscines et centre aquatique sur toute la France.

Il faudra cependant patienter un peu avant de retrouver les bassins explique son président Gilles Sergent.

"Rouvrir une piscine, ce n'est pas appuyer sur un bouton pour que tout remarche. Il y a des processus sanitaires à remettre en place. Il faut remettre à température les bassins qu'on avait baissé à 17 degrés et qu'il faut remonter à 28-30° suivant les bassins. Cela ne se fait pas en cinq minutes.

Il faut remettre en place les mesures barrières de façon pratique dans chaque établissement. On peut imaginer l'ouverture d'équipements dans une douzaine de jours ou alors ceux qui arrivent à le faire soit ils ne respectent pas les protocoles sanitaires (rire) soit ils sont très forts."

Choix de la station

À venir dansDanssecondess