Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Santé – Sciences

Recyclage des médicaments : la Bourgogne-Franche-Comté toujours parmi les très bons élèves selon Cyclamed

mardi 10 avril 2018 à 19:11 Par Stéphanie Perenon, France Bleu Bourgogne

Ne jetez pas vos médicaments non utilisés ou périmés à la poubelle, rapportez les à votre pharmacien ! C'est le message de Cyclamed, chargée depuis plus de 20 ans de leur collecte. L'association fait un tour de France pour remobiliser sur le sujet et s'arrêtait à Dijon ce mardi 10 avril 2018.

Cyclamed récolte les médicaments non utilisés ou périmés depuis plus de vingt  ans en France
Cyclamed récolte les médicaments non utilisés ou périmés depuis plus de vingt ans en France © Radio France - Marion Bastit

Bourgogne Franche-Comté, France

La Bourgogne-Franche-Comté reste parmi les très bons élèves en matière de recyclage de médicaments non utilisés. C'est même dans notre région que les habitants rapportent le plus : avec 225 grammes par personne et par an, selon les chiffres de 2016 fournis par Cyclamed. C'est bien mieux qu'au niveau national avec 181 grammes par habitant et par an, mais l'association insiste sur les efforts à poursuivre.

Insister sur un meilleur tri des emballages des médicaments

Et notamment pour inciter les citoyens à mieux trier avant de se rendre dans une pharmacie en laissant les emballages et les notices dans le bac du  tri sélectif par exemple. La prévention des accidents domestiques et la protection de l’environnement restent les priorités de Cyclamed. L'intérêt final de la collecte c'est que ces médicaments périmés ou non utilisés sont ensuite incinérés. Une énergie valorisée puisqu'elle est transformée en chaleur ou en électricité et permet de chauffer l'équivalent de 7000 logements en France. L'un de ces centres de valorisation se trouve d'ailleurs à Dijon.

→ Retrouvez les trois idées reçues ce mercredi 11 avril 2018 avec Emmanuelle Hasson,la directrice de Cyclamed, à 7H12 et 8H42.