Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Rééducation post Covid à Nancy : "Le virus affaiblit beaucoup l'organisme" souligne le Pr Paysant

-
Par , France Bleu Sud Lorraine, France Bleu

L'Institut régional de réadaptation (IRR) a pris en charge jusqu'à présent une cinquantaine de patients depuis l'apparition du Covid-19. Des malades qui éprouvent des difficultés fonctionnelles après leur passage en service de réanimation. Le travail de rééducation peut prendre plusieurs mois.

Les patients ont été admis au centre Louis Pierquin de Nancy mais aussi à Lay-Saint-Christophe
Les patients ont été admis au centre Louis Pierquin de Nancy mais aussi à Lay-Saint-Christophe © Maxppp - Pierre Mathis

Il y a le Covid-19 mais il y a aussi l'après Covid-19. Sortir d'un service de réanimation ne signifie pas forcément que l'on est totalement guéri. Les poumons, le cœur, les muscles ont été atteints. "Le virus épuise l'organisme", souligne Jean Paysant, professeur de médecine physique et de réadaptation. Il dirige l'Institut régional de réadaptation (IRR) qui a accueilli jusqu'à présent 47 patients dans ses établissements de Nancy (centre Louis Pierquin) et de Lay-Saint-Christophe.

"Les difficultés fonctionnelles sont motrices, les gens ont perdu du poids, du muscle. C'est pour cela qu'ensuite, ils ont du mal à tenir debout, à bouger, à marcher", explique le Pr Paysant. En quoi consiste le travail de rééducation pour ces patients âgés majoritairement de 50 à 70 ans ? "Ils vont réapprendre à faire les transferts entre le lit et le fauteuil, faire quelques pas, être capables de faire des efforts. Il y a aussi une rééducation respiratoire, apprendre à ventiler, mieux utiliser ses muscles respiratoires, notamment le diaphragme." 

Réapprendre à marcher, respirer, déglutir

Un travail assuré par les kinésithérapeutes et les ergothérapeutes. Mais les orthophonistes interviennent également auprès des patients post Covid. "Il ne faut pas oublier la rééducation de la déglutition", note Jean Paysant, "il peut y avoir des troubles."

Les soins prodigués par l'IRR seront d'autant plus long que le passage en service de réanimation aura duré. "Quelqu'un qui a développé une forme grave de Covid aura les conséquences de la maladie qui a affaibli beaucoup de réserves mais aussi les conséquences d'une réanimation longue. Certains vont avoir des escarres, des surinfections, des phlébites ou des embolies pulmonaires. Tout cela continue de vous affaiblir et on a, avec ces patients, beaucoup de travail à remonter." Un travail qui peut durer jusqu'à quatre mois

Choix de la station

À venir dansDanssecondess