Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Régionales en Occitanie : le patron du SAMU 31 numéro 2 de la liste de Carole Delga en Haute-Garonne

-
Par , France Bleu Occitanie

C'est ce qu'on appelle une prise de guerre : Vincent Bounes, le très médiatique patron du SAMU 31, se rallie à la campagne de la présidente de Région sortante Carole Delga, en pleine épidémie de Covid-19.

Vincent Bounes, patron du SAMU 31, aux côtés de Carole Delga, dans la course à sa réélection.
Vincent Bounes, patron du SAMU 31, aux côtés de Carole Delga, dans la course à sa réélection. © Radio France - Marius Delaunay

A quelques semaines des élections régionales, la présidente socialiste de la région Occitanie Carole Delga, candidate à sa réélection, dévoile ce vendredi 26 mars l'axe prioritaire de sa campagne, la santé. Pour cela, elle compte désormais sur le soutien de Vincent Bounes, patron du SAMU 31, numéro deux sur sa liste en Haute-Garonne. Un choix qui ne va manquer d'interroger, puisque Vincent Bounes est forcément très occupé par toute la gestion de la crise sanitaire.

Vincent Bounes, personnage très médiatique

À seulement 45 ans, Vincent Bounes, également père de famille, a un emploi du temps bien chargé. Le patron du SAMU 31 est intervenu à plusieurs reprises sur l'antenne de France Bleu Occitanie, depuis le début de la crise sanitaire. Au fil des mois, il est devenu l'un des interlocuteurs majeurs en Occitanie pour évoquer l'épidémie de Covid-19 et travaille beaucoup en collaboration avec le CHU de Toulouse. Justement, à la direction du CHU, on explique qu'il a tout à fait le droit de s'engager politiquement.

"Je ne suis pas encarté, pas militant. Carole Delga m'a demandé de rejoindre un projet qui compte beaucoup pour moi, elle m'a convaincu", a fait savoir Vincent Bounes en conférence de presse.

Carole Delga veut installer 200 nouveaux médecins en Occitanie

Sur le volet de la santé, Carole Delga dit vouloir lutter contre les déserts médicaux, pour qu'à terme il n'y ait plus "aucun habitant à plus de 15 minutes d'un professionnel de santé". Pour cela, elle souhaite recruter 200 médecins salariés et infirmiers sur les territoire classés " à médicaliser d'urgence", soit 47 zones en Occitanie. Pour toucher les publics plus isolés et plus modestes, la candidate socialiste veut encourager la visite à domicile pour les médecins généralistes. 

Quelque 150 maisons et centres de santé pourraient également voir le jour si Carole Delga est réélue, en plus des 308 centres déjà existants. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess