Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Santé – Sciences

Rencontre avec une aide-soignante dijonnaise qui propose des soins de support en cancérologie

-
Par , France Bleu Bourgogne

Les soins de support sont un vrai plus pour soulager la douleur des malades de cancer. De plus en plus d’hôpitaux en proposent yoga, hypnose ou reiki. Après avoir passé 15 ans dans un service d'oncologie à Dijon, rencontre avec Sofy Bouleau, cette aide-soignante s'est lancée dans ce type de soins.

L'hypnose fait partie des soins de support en cancérologie (illustration)
L'hypnose fait partie des soins de support en cancérologie (illustration) © Maxppp - Christophe Lefebvre

Dijon, France

Des soins de l'âme et du corps. C'est objectif des soins de support en complément des traitements médicaux, permettre aux malades de sentir mieux, à la fois dans leur corps, mais aussi dans leur tête. C'est après ces cinq dernières années passées dans un service de soins palliatifs à la Clinique Drevon, que Sofy Bouleau a pris conscience de cette évidence. A 41 ans, cette aide-soignante décide alors de se lancer, suit des formations et se met à son compte en auto-entrepreneure avec une conviction profonde. "C'est vraiment un complément au traitement médical et une reprise en charge complète du patient. Car il n'y a pas le corps d'un côté et l'émotionnel de l'autre. Ces soins de support en cancérologie permettent d'accompagner le patient et de lui permettre de reprendre la main sur son corps."

Les soins de support sont progressivement reconnus explique Sofy Bouleau

Une approche qui soulage l'angoisse des patients - Dr Ariane Darut-Jouve, oncologue à la clinique Drevon

Une démarche qu'a suivie de près la docteure Ariane Darut-Jouve, oncologue à la clinique de Drevon, lorsque Sofy Bouleau travaillait encore dans le même établissement. "C'est une démarche que j'ai toujours trouvé intéressante, car on a souvent des patients très angoissés par la maladie et les traitements et avec  cet apprentissage de l'auto-hypnose, qu'ils peuvent reproduire à la maison ils arrivent à surmonter les crises d'angoisse. Cela les aide aussi à gérer la douleur en apprenant à se focaliser sur autre chose que la douleur, et la tolérer."

La Dr Ariane Darut-Jouve, oncologue à la clinique de Drevon, explique en quoi ce soins de support sont un plus pour les patients

Pas d'effets secondaires avec les soins de support 

Bien sûr cela ne fonctionne pas sur tous les patients, et "il ne faut surtout pas arrêter les traitements" rappelle Alice, 45 ans , atteinte d'un cancer du sein, en récidive et patiente de Sofy. "Mais l'autre l'avantage de l'hypnose analgésique ou du reiki ou d'autres soins de support, c'est qu'il n'y a pas d'effet secondaire", ajoute -t-elle.

Alice, 45 ans , atteinte d'un cancer du sein, suit des soins de support mais elle veut faire passer un message

Un message très apaisant mais pas de miracle

Mais attention Sofy Bouleau ne fait pas de miracle, "je ne suis pas magicienne" dit-elle dans un sourire, " je travaille avec les patients pour les accompagner et je leur donne des clés. Une séance peut être basée sur le toucher ou l'hypnose pour voir comment eux se représentent la maladie et comment ils peuvent travailler dessus, pour qu'ils se réapproprient leurs corps."

Après 15 ans comme aide-soignante dans le service oncologie à la clinique Drevon à Dijon, Sofy Bouleau s'est installée à son compte pour proposer des soins de support en cancérologie. Notre reportrice l'a rencontrée

→ Une séance d'une heure coûte entre 40 euros et 60 euros. Pour contacter Sofy Bouleau, un numéro de téléphone, le 06 30 80 18 91.