Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Bretagne : la vaccination s'intensifie pour le week-end de l'Ascension

-
Par , France Bleu Armorique, France Bleu Breizh Izel

La vaccination s'accélère en ce week-end de l'Ascension, un peu partout en Bretagne. Des personnels mobilisés en renfort et 15.000 doses exceptionnellement dans la région. Une montée en charge qui se vérifie au centre de vaccination du stade Robert-Poirier de Rennes.

La vaccination s'est intensifiée à l'occasion du week-end de l'Ascension au centre du stade Robert-Poirier à Rennes (Ille-et-Vilaine).
La vaccination s'est intensifiée à l'occasion du week-end de l'Ascension au centre du stade Robert-Poirier à Rennes (Ille-et-Vilaine). © Radio France - Evan Lebastard

Le parking en face du stade Robert-Poirier de Rennes (Ille-et-Vialine) est bien rempli. Et à l'intérieur les futurs vaccinés défilent rapidement. La vaccination contre le coronavirus s'accélère en ce week-end de l'Ascension, un peu partout en Bretagne et notamment dans ce grand centre de vaccination qui voit passer 11.000 personnes cette semaine, au-lieu des 9.000 habituels. 

Des nocturnes exceptionnelles

Ce sont les pompiers qui gèrent l'organisation. Le commandant Sébastien Lacoste dirige le centre. "Le renforcement s'est fait avec plus de personnes prises en charges toutes les cinq minutes. Cela permet à la fin de la journée d'avoir plus de personnes vaccinées. On va également ouvrir jusqu'à 21h ce soir, tandis que d'habitude on arrête à 18h."

Une première nocturne très prisée par les Rennais. Le centre affiche complet jusqu'à la fin du mois de mai. "Dès qu'on ouvre des créneaux supplémentaires ils sont très vite remplis", confirme Sébastien Lacoste. En tout en Bretagne, 15.000 doses supplémentaires ont été exceptionnellement débloquées pour accélérer la vaccination qui devrait continuer de monter en charge progressivement. 

Les pompiers gèrent la vaccination au centre du stade Robert-Poirier à Rennes (Ille-et-Vilaine).
Les pompiers gèrent la vaccination au centre du stade Robert-Poirier à Rennes (Ille-et-Vilaine). © Radio France - Evan Lebastard

De très rares "chronodoses"

La grande majorité est destinée aux centres comme celui du stade Robert-Poirier. "On est à un tournant. On a aussi mobilisé des doses de Janssen en officine de ville", précise Stéphane Mulliez le directeur de l'agence régionale de santé Bretagne. Le but : "pouvoir vacciner aussi en proximité pourquoi pas des touristes et des Bretons, notamment dans les pharmacies du littoral."

Parmi les vaccinés du jour à Rennes, Elvire, 54 ans. Elle arrive de Bruz et vient pour une deuxième dose. Elle est séduite par l'organisation du centre, "franchement aucun problème !" Un peu plus loin dans la file Yohan, tout juste 18 ans. Aucun facteur de priorité, il fait parti des très rares a avoir trouvé une dose disponible du jour pour le lendemain. "Pour moi c'est une chance de me faire vacciner assez tôt. Je me dis que cet été je serais tranquille." Il confirme que ses amis cherchent également désespérément une de ces fameuses "chronodose", mais il faut être très réactif. Ici il y a moins d'une dizaine de rendez-vous qui s'annulent sur les 2.000 quotidiens.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess