Passer au contenu

Le média
de la vie locale

Publicité
Logo France Bleu

Rentrée des classes en Corse : levée de bouclier chez les associations de parents d'élèves

Par

La principale crainte des parents d’élèves : que leurs enfants attrapent le Coronavirus et le ramènent à la maison. La rentrée crée des réactions dans une quarantaine d'écoles de l'île.

Chaises et bureaux dans une classe. Chaises et bureaux dans une classe.
Chaises et bureaux dans une classe. © Maxppp - BENELUXPIX/MAXPPP Jean-François Dupuis

"Nos enfants resteront à la maison le 11 mai". Les parents d'élèves d'une quarantaine d'écoles de Corse entendent faire passer un message d'autorité, pour la santé de leurs enfants et la leur, s'opposant ainsi à l'autorité des décideurs de renvoyer des élèves dans les classes, au début du dé-confinement. 

Publicité
Logo France Bleu

En l’état actuel des choses, aucune condition de sécurité n’est garantie pour un retour serein à l’école, selon les associations de parents d’élèves. Celles-ci pointent du doigt un manque de moyens afin d’assurer une rentrée en toute sérénité.

Francesca Tisne, représentante des parents d’élèves de l’école de Folleli, est à l’origine du communiqué. Sa décision concernant ses enfants semble irrévocable :

"Personnellement, ils n'iront pas, c'est sûr. Et je l'avoue, je peux me le permettre. Mais je me mets à la place de tous ces parents qui n'auront pas d'autre choix que de reprendre le travail. [...] Ils seront obligés de mettre leurs enfants à l'école. Nous demandons un minimum de choses, à savoir une mise en place des tests généralisés à tous les intervenants, et la désinfection des locaux avant la réouverture des établissements, et après, plusieurs fois par jour".

Cantine, transports scolaires, demi-effectifs de classe et d'autres questions restent en suspend et mériteraient d'être précisés, selon ces parents. "La distanciation entre les élèves me paraît un peu compliquée", juge également Francesca Tisne. 

Selon les parents d’élèves, il serait préférable de privilégier une rentrée en septembre, le temps de pouvoir mettre en place les moyens nécessaires afin de garantir la sécurité de tous.

Appel aux élus et au Préfet

Sur sa page Facebook, l'APE Folelli a publié un communiqué afin de préciser sa position. "Nous proposons aux communes, à la Collectivité de Corse et à Mr le Préfet de se positionner en ce sens car pour eux aussi la gestion se verra compliquée", conclut le texte.

Ma France : Économies d’énergie

Hausse généralisée du coût de la vie, risque de pénurie d’électricité ou de gaz, phénomènes climatiques extrêmes : ces crises bouleversent nos quotidiens, transforment nos modes de vie, nous poussent à dessiner les contours d’horizons nouveaux. Pour répondre à ces défis, France Bleu et Make.org lancent une grande consultation citoyenne autour des économies d’énergie. Prenez position sur ces solutions & proposez les vôtres !

L'info en continu

Publicité
Logo France Bleu