Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Rentrée des classes : les pédiatres demandent "des mesures adaptées mais raisonnables"

-
Par , France Bleu
France

Dans une lettre ouverte signée par sept sociétés savantes de pédiatres, les médecins appellent à renforcer la vaccination contre la grippe et la gastro-entérite. Ils recommandent aussi l'utilisation de tests salivaires sur les enfants plutôt que les tests PCR dans le nez.

Un enfant se soumet à un test PCR du coronavirus (photo d'illustration).
Un enfant se soumet à un test PCR du coronavirus (photo d'illustration). © Getty - Paul Biris

Sept sociétés savantes de pédiatres ont signé, mercredi 19 août, une lettre ouverte dans laquelle ils se disent "inquiets devant l'organisation de la rentrée scolaire". A un peu moins de deux semaines du retour des élèves en classe, ils demandent "des mesures adaptées et raisonnables" pour détecter les cas de coronavirus au sein des établissements scolaires. Ils réclament aussi "des stratégies claires et précises" sur la conduite à tenir en cas de dépistage positif. 

Renforcer la vaccination contre la grippe et la gastro-entérite

"La situation est délicate", reconnaissent d'emblée les pédiatres, car les symptômes du coronavirus ressemblent à beaucoup d'autres maladies. Ces médecins recommandent donc de renforcer la vaccination contre la grippe et la gastro entérite : ça permettrait d'éviter de les confondre avec le coronavirus et donc de faire des tests PCR dans le nez pour rien. 

Les tests PCR sont justement jugés "trop systématiques" sur des enfants qui ont les symptômes du Covid-19, selon les pédiatres. Or, les délais pour avoir les résultats sont trop longs, jugent-ils, ce qui laisse les parents dans l'incertitude : va-t-il y avoir une quatorzaine ? une fermeture de la classe ? de l'école ? Par ailleurs, ces tests sont très désagréables et les médecins craignent que les familles ou les enfants refusent de le faire. Ils préconisent donc des tests de diagnostic rapide, notamment les tests salivaires mais pour l'instant ils ne sont pas autorisés en France.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess