Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Réouverture des terrasses : après une semaine à Marseille, ce n'est pas l’euphorie partout

-
Par , France Bleu Provence

Une semaine après la réouverture des terrasses des restaurants, cafés et bars, à Marseille le bilan est très variable en fonction des secteurs. Le télétravail, encore dans les habitudes, y est pour beaucoup.

Une des terrasses du cours d'Estienne d'Orves à Marseille
Une des terrasses du cours d'Estienne d'Orves à Marseille © Radio France - Philippe Boccara

À Marseille, pour les établissements rouverts avec 50% des tables, le midi, dans les secteurs très fréquentés par les salariés, après l’euphorie des premiers jours, le télétravail a des effets évidents, avec une fréquentation en dessous des espérances. En revanche, certains restaurants avec une forte notoriété refusent des clients. C’est notamment le cas au pied des collines de Pagnol dans le onzième arrondissement, "la Piazza des Frangins", avec son immense terrasse, ne désemplit pas. Elle est complète midi et soir pour le weekend prochain avec la fête des mères. 

Françoise Servant, la propriétaire du restaurant "la Piazza des Frangin", applique strictement le protocole sanitaire, les clients sont rassurés et certains sont déjà venus trois fois selon elle. Depuis une semaine, son jeune chef, Julien Mafei, vit des heures compliquées : le midi, il faut aller très vite en maintenant la qualité des plats et celle de l’accueil. Le service du soir démarre à 19 heures.

Plus compliqué sur le Vieux Port

Plus loin, du côté du Vieux Port, les clients sont au rendez-vous mais moins nombreux à cause du télétravail encore très pratiqué selon Fred Jeanjean, patron du restaurant "les Templiers" et président de l’UMIH 13, l’Union des métiers de la restauration et de l’hôtellerie des Bouches-du-Rhône. 

Pour Fred Jeanjean, il faudra attendre le 30 juin pour la disparation totale des jaugeset la fin du couvre-feu. Le 9 juin, il passera à 23 heures.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess