Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
CARTE - Canicule : Météo France maintient 15 départements en vigilance rouge et 51 en orange
Dossier : Coronavirus Covid-19

Réouverture des visites : pas avant mercredi ou jeudi répondent les directeurs d'EHPAD

-
Par , France Bleu Occitanie

Le gouvernement a annoncé ce dimanche 19 avril que les visites en EHPAD pourraient à nouveau avoir lieu dès ce lundi. Une décision saluée mais considérée "brutale" par de nombreux directeurs d'établissements de Midi-Pyrénées qui n'ont pas eu le temps d'anticiper.

Le "coin famille" créé à l'Ehpad Saint-Joseph de Plaisance, dans le Gers
Le "coin famille" créé à l'Ehpad Saint-Joseph de Plaisance, dans le Gers - Thierry Guiraud

Théoriquement, les visites dans les EHPAD sont à nouveau autorisées depuis ce lundi 20 avril. En pratique, c'est moins évident. Les directeurs et directrices d'établissements de Midi-Pyrénées saluent cette décision de bon sens mais ne s'attendaient pas à une annonce si rapide. Ils pourront, au mieux, accueillir les familles à partir de ce mercredi.

Une décision jugée "brutale"

Tous les gérants d'établissements que nous avons eu au téléphone expliquent que les visites n'ont pas encore repris malgré les annonces du ministre de la Santé. Impossible pour eux, en quelques heures, d'organiser l'accueil des familles en toute sécurité. "Nous ne pensions pas que la réaction du gouvernement allait être si rapide", commente Jean-Jacques Molina le président régional de la FNADEPA (Fédération Nationale des Associations de Directeurs d'Établissements et Services pour Personnes Agées). Il se réjouit de cette annonce mais explique que les visites ne peuvent pas reprendre du jour au lendemain " tout le monde a été pris de court, même les familles. On doit s'organiser", explique-t'il.

En effet, quelques familles ont appelé l'établissement de leur proche ce lundi mais la plupart attendent d'en savoir plus sur les modalités de visite. Elles reprendront, au mieux, à partir de ce mercredi.

Des cloisons, des SAS

Certains établissements avaient quand même anticipé la réouverture des visites. C'est le cas de l'Ehpad Saint-Joseph de Plaisance. Dans cet établissement du Gers, un "coin famille" a été aménagé dans une salle qui servait jusque là d'accueil de jour. "Des agents d'entretien sont partis chez Bricomarché!", explique en toute transparence le directeur Francis Delor. Une cloison en plexiglass (photo ci-dessus) a été installée dans la pièce pour que les résidents puissent voir, à travers une vitre, leurs proches en toute sécurité. Les protections (blouses, masques) ne sont alors pas nécessaires, une économie non négligeable en cette période de pénurie. L'aménagement a coûté environ 200 euros à l'établissement.

A Balma, un SAS spécial Ehpad a été créé par l'entreprise Usipanel spécialisée dans la transformation de panneaux en bois et plastique. Ce SAS mobile, en bois et plexiglass, permet là aussi une rencontre des familles sans contact. Ce premier SAS a été installé à l'EHPAD Toulouse Tibaous et l'entreprise a déjà reçu une dizaine d'autres demandes.

Le SAS créé par l'entreprise Usipanel de Balma (31)
Le SAS créé par l'entreprise Usipanel de Balma (31) - Entreprise Usipanel

Des visites en extérieur, des entrées modifiées

Certains établissements vont utiliser leur extérieur pour remettre en place les visites. Les terrasses, jardins et parcs pourront accueillir les familles et ainsi éviter les entrées dans l'Ehpad.

Des maisons de retraite vont également demander aux familles d'entrer par un autre accès pour éviter tout contact avec les résidents. "L'idée c'est que les familles pénètrent le moins possible dans les établissements", explique Didier Carles directeur d'un Ehpad à Grenade et secrétaire national de l’association des directeurs au service des personnes âgées (AD-PA).

Les gérants d'Ehpad attendent des consignes plus précises de l'Agence régionale de Santé d'Occitanie. A ce jour, seules quelques règles ministérielles leurs sont parvenues : 

  • Visites d'environ 30 minutes
  • Visites de deux personnes maximum
  • Visites sans contact

Dans tous les cas, les visites ne sont possibles que sur rendez-vous. Contactez, par mail ou par téléphone, l'établissement de votre proche.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess