Passer au contenu

Le média
de la vie locale

Publicité
Logo France Bleu

Retour du masque obligatoire dans les Pyrénées-Orientales : habitants et touristes résignés

Par

Dès ce samedi 17 juillet, le port du masque redevient obligatoire dans tout le département des Pyrénées-Orientales, en raison de l'explosion du nombre de cas de Covid. Une nouvelle accueillie avec fatalisme par les habitants et les touristes.

Le port du masque va redevenir obligatoire dans les rues de Perpignan et des Pyrénées-Orientales. Le port du masque va redevenir obligatoire dans les rues de Perpignan et des Pyrénées-Orientales.
Le port du masque va redevenir obligatoire dans les rues de Perpignan et des Pyrénées-Orientales. © Maxppp - Michel Clementz

Il n'avait manqué à personne, mais il fait son retour : le masque redevient obligatoire dès ce samedi dans les Pyrénées-Orientales. Décision prise par la Préfecture en raison de la hausse inquiétante du taux d'incidence, qui a été multiplié par 20 en deux semaines. Il s'élève ce vendredi à 259 cas pour 100.000 habitants. 

Publicité
Logo France Bleu

Locaux et vacanciers désabusés

Dans les rues de Perpignan, la nouvelle est, sans surprise, mal accueillie. "Déjà que ça a été compliqué de porter le masque dès le début, alors devoir le remettre avec la chaleur, c'est une mauvaise nouvelle" regrette Inès. Son amie Nawel le reconnaît : elle a perdu l'habitude de mettre son masque. "Je l'oublie souvent, alors je dois retourner chez moi en chercher un. On était déjà obligé de l'avoir en intérieur, alors être obligé de l'avoir aussi dehors, ça va être encore énervant. Mais bon, on fera avec." 

Même résignation sur le littoral, à Argelès-sur-Mer. Les touristes vont devoir passer les vacances avec le masque sur le nez, même s'il ne sera pas obligatoire à la plage. "On était tranquilles sans masque, c'était plus sympa pour les vacances" soupire Lucie, venue en famille de Rouen. "Cela va surement un peu gâcher les vacances parce qu'il faudra faire plus attention" déplore Fabien. Mais ce touriste suisse ne veut pas se lamenter : "Il faut déjà se contenter de ce que l'on a actuellement. Alors s'il faut faire l'effort de remettre le masque pour pouvoir continuer à en profiter, il faudra faire avec"

D'autres se réjouissent presque du retour de cette obligation. "C'est plus prudent" estime Stéphanie, venue d'Angers. "Il n'y pas assez de gens qui le portent ici. Tant que sur la plage, on a l'autorisation de ne pas le porter, tout va bien."

La mesure prise par la Préfecture durera au moins jusqu'au 2 août

Ma France : Économies d’énergie

Hausse généralisée du coût de la vie, risque de pénurie d’électricité ou de gaz, phénomènes climatiques extrêmes : ces crises bouleversent nos quotidiens, transforment nos modes de vie, nous poussent à dessiner les contours d’horizons nouveaux. Pour répondre à ces défis, France Bleu et Make.org lancent une grande consultation citoyenne autour des économies d’énergie. Prenez position sur ces solutions & proposez les vôtres !

Publicité
Logo France Bleu