Santé – Sciences

Rire pour mieux dépister le cancer

Par Philippe Thomain, France Bleu Gard Lozère vendredi 28 avril 2017 à 17:38

pratiqué tous les deux ans à partir de 50 ans, le dépistage permet d'éviter le cancer colo-rectal
pratiqué tous les deux ans à partir de 50 ans, le dépistage permet d'éviter le cancer colo-rectal - Faustine Gamaleri

Rire contre le cancer, rire pour faire prendre conscience de l'importance du dépistage dans la lutte contre le cancer colo-rectal... la compagnie de théâtre toulousaine Anachroniques a joué son spectacle à Nîmes, au centre André Malraux, quartier du Mas de Mingue.

Pas facile de faire rire avec le cancer, et qu'il soit colo-rectal ne simplifie pas la donne ; la compagnie de théâtre Anachroniques y parvient. Une pièce de 40 minutes jouée au centre André Malraux du Mas de Mingue à Nîmes. Une pièce jouée devant une centaine de personnes, une représentation organisée par la Mutualité Française et Gard Lozère Dépistage.

reportage au centre André Malraux, quartier Mas de Mingue, Nîmes

Parmi les spectateurs, de nombreux jeunes dont les élèves d'une classe de seconde du lycée professionnel Saint Vincent de Paul de Nîmes, des élèves en section ASSP : assistance, soin et service à la personne. Des jeunes filles en très grande majorité qui veulent exercer les métiers d'aide-soignante, d'auxiliaire de puériculture ou encore d'assistante de vie ; leur professeur intègre cette représentation comme élément de programme.

Ghislaine Bodin, professeur de la classe de seconde Accompagnement Soin et Service à la Personne du lycée Saint Vincent de Paul, Nîmes

Présents également, de nombreuses femmes, et quelques hommes. Tous avaient participé à un concours de cuisine, un concours pour primer les meilleures recettes utilisant au mieux les anti-oxydants, la nutrition étant un des éléments de lutte contre le cancer.