Santé – Sciences

Risques cardiovasculaires : courir 5 minutes par jour suffit pour votre santé

Par Julie Guesdon, France Bleu mardi 29 juillet 2014 à 12:09

Cinq minutes de course à pied chaque jour suffit pour réduire les risques cardiovasculaires
Cinq minutes de course à pied chaque jour suffit pour réduire les risques cardiovasculaires © MaxPPP

Une étude américaine publiée ce lundi démontre les bienfaits d'une activité physique modérée. Selon les chercheurs, courir à vitesse lente, cinq minutes par jour, a les mêmes effets sur la réduction des risques cardiovasculaires qu'une pratique intense de la course à pied.

Courir cinq à dix minutes par jour suffirait à réduire les risques cardiovasculaires. L'université de l'Iowa, aux États-Unis, a publié ce lundi une étude* sur les bienfaits de la course à pied . Dans cette étude, on apprend, sans surprise, qu'un coureur vit en moyenne plus longtemps qu'une personne inactive. Mais contrairement aux idées reçues, pas besoin d'avaler des kilomètres tous les dimanches en forêt : l'étude démontre qu'il y a peu de différences entre les "petits" coureurs et les "gros" coureurs.

Une espérance de vie supérieure de trois ans

Plus concrètement, faire de l'activité physique est bénéfique pour la santé, qu'elle soit modérée ou intense . Selon l'étude, la différence entre 50 minutes de course par semaine (soit entre cinq et dix minutes par jour) et 180 minutes par semaine est minimale. Tout comme celle entre une course rapide ou lente (moins de 10km/h). Ainsi, une course de cinq minutes apporte les mêmes bienfaits qu'une course d'un quart d'heure.

Autre constat : les personnes qui pratiquent la course à pied diminuent de 30% le risque de mort prématurée, et de 45% le risque de décéder d'une maladie cardiovasculaire. Enfin, un coureur dispose, en moyenne, d'une espérance de vie de trois ans supérieure à celle d'une personne inactive.

Cette étude fait écho à la publication de recherches dans la revue The Lancet en 2011. Les chercheurs y affirmaient que pratiquer un quart d'heure de marche rapide chaque jour (la moitié du temps recommandé jusqu'alors), permettait d'ajouter trois ans d'espérance de vie.

> Retrouvez l'étude publiée dans the Journal of the American College of Cardiology (en anglais et synthétisée)

*L'étude a été réalisée au Texas auprès de 55.000 adultes âgés en moyenne de 44 ans et suivis sur 15 ans.