Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Roche-la-Molière : l'entreprise Olivo prête pour l'acheminement des vaccins anti-Covid

-
Par , France Bleu Saint-Étienne Loire

Alors que la campagne de vaccination anti-Covid débute au compte-gouttes en France ce dernier weekend de décembre, le fabricant de containers frigorifiques Olivo, basé à Roche-la-Molière (Loire), participe déjà indirectement à l'acheminement des premiers vaccins à travers le pays.

Les containers d'Olivo permettent de maintenir des produits à -80°C pendant douze jours.
Les containers d'Olivo permettent de maintenir des produits à -80°C pendant douze jours. - Olivo

Les premiers vaccins anti-Covid arrivent en France samedi 26 décembre, pour un début de vaccination au compte-gouttes dimanche, pour les résidents et personnels des Ehpad ou d'unités de soins de longue durée volontaires. Deux établissements sont concernés, en Ile-de-France et à Dijon. Mais la campagne va monter en puissance dans les prochaines semaines, et une entreprise de la Loire va participer indirectement à l'acheminement de ces premiers vaccins autorisés en France, ceux de Pfizer et BioNTech, qui doivent être stockés à -80°C

Maintenir des produits à -80°C pendant douze jours

Olivo fabrique à Roche-la-Molière des containers frigorifiques qui sont justement conçus pour maintenir des produits à très basse température pendant plusieurs jours. "Ça fait vingt ans qu'on répond à de telles demandes dans l'industrie", indique Pascal Sénéclauze. "À titre d'exemple, on fournit des bacs à Airbus pour pouvoir transporter des mastics à une température de -80°C", poursuit le président d'Olivo. L'entreprise, qui emploie une quarantaine de salariés, travaille aussi pour la grande distribution, et, à plus petite échelle, pour la santé, domaine qu'elle souhaite développer. 

Olivo a déjà été sollicitée depuis mi-novembre par des transporteurs ou des fabricants de glace carbonique qui ont souhaité anticiper l'arrivée en France des premiers vaccins contre le coronavirus. L'armée a aussi pris contact avec l'entreprise rouchonne. Mais les équipes d'Olivo s'attendent à une accélération de la demande au mois de janvier, en raison de sa connaissance du milieu de la santé et de son expertise dans un domaine qu'on peut qualifier de niche. "Des gens qui font des containers isothermes, entre 50 litres et 1000 litres, avec de l'isolation renforcée, permettant de tenir - ce qui est notre cas dans certaines configurations - pendant douze jours à -80°C, en France, je pense qu'on est les seuls", affirme Pascal Sénéclauze. 

Une troisième ligne de production courant janvier 2021

Il reste lucide face à un marché d'une telle ampleur : son entreprise ne pourra pas répondre à toute la demande. Et avec les autres types de vaccins qui vont arriver sur le marché français, qui ne nécessitent pas forcément d'être conservés à des températures aussi froides, bien d'autres entreprises entreront dans cette chaîne logistique. "Il y aura une multitude de solutions", résume le président d'Olivo.

Pour assurer sa part du marché, le fabricant de containers isothermes recrute trois nouveaux salariés début janvier 2021 pour la production (qui est à l'arrêt pendant les vacances de Noël, pour laisser les équipes se reposer). L'entreprise attend avec impatience courant janvier aussi la mise en service de sa troisième ligne de production dans ses tout nouveaux locaux, toujours à Roche-la-Molière. Actuellement, l'usine produit 8000 à 10 000 containers par an.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess