Santé – Sciences

Rodolphe Pourtier, pharmacien à Audincourt, milite pour le droit à vacciner

Par Thierry Campredon, France Bleu Belfort-Montbéliard jeudi 6 octobre 2016 à 8:53

Les pharmaciens militent pour le droit à vacciner
Les pharmaciens militent pour le droit à vacciner © Maxppp - maxppp

Alors que la campagne de vaccination contre la grippe a commencé, les pharmaciens estiment qu’ils auraient un rôle important à jouer dans la vaccination et notamment contre la grippe s’ils étaient autorisés à vacciner dans leur officine

A ce jour, seuls les médecins, les infirmières ou les sages-femmes sont habilités à vacciner. Un droit que les pharmaciens avaient obtenu dans la loi santé 2015 mais qui, devant la bronca des médecins, avait été retiré par les parlementaires. Aujourd’hui, les pharmaciens reviennent à la charge car selon Rodolphe Pourtier, pharmacien à Audincourt et président du syndicat des pharmaciens de Franche Comté, c’est une question de santé publique : "on s’est rendu compte que face au faible taux de vaccination notamment chez les personnes à risque, on n’atteint pas les objectifs, et dans tous les pays où une ouverture des capacités vaccinales a été offerte aux pharmaciens on a augmenté la couverture vaccinale".

Le problème du dossier médical

Reste que certaines personnes, il peut y avoir des contre-indications médicales à prescrire tel ou tel vaccin, et comme les pharmaciens n’ont pas accès au dossier médical, cela peut poser des problèmes, mais pour Rodolphe Pourtier, la connaissance de leur clients est un atout non négligeable : "les patients pour la vaccination contre la grippe reçoivent de l’assurance maladie un bon de prise en charge gratuite, cela veut dire qu’ils sont déjà ciblés par l’assurance maladie, mais évidemment, au moindre doute on peut s’adresser au médecin pour évaluer la faisabilité de cette vaccination, et puis il est prévu également une formation pour les pharmaciens qui auront le choix de vacciner ou pas".

Aucun intérêt financier

A ceux qui estiment que les pharmaciens veulent avant tout faire de cette affaire de vaccination un intérêt financier, Rodolphe Pourtier préfère en sourire : "par rapport à la population que l’on souhaite faire accéder à cette vaccination, et par rapport au nombre de pharmacies en France, on ne va pas faire un fonds de commerce de cette activité, je répète que pour nous, l’objectif est de faire en sorte que le plus grand nombre soit vacciné, et pour cela il serait malheureux de ne pas faire appel aux pharmaciens".

Selon un sondage Odoxa, près de 60% des personnes interrogées sont plutôt favorables à ce que les pharmaciens soient autorisés à vacciner les adultes.

Rodolphe Pourtier, pharmacien à Audincourt et président du syndicat des pharmaciens de Franche-Comté

On sauve des vies avec le vaccin"

La campagne de vaccination contre la grippe a débuté - Maxppp
La campagne de vaccination contre la grippe a débuté © Maxppp - maxppp

Le docteur Olivier Ruyer est infectiologue à l'hôpital Nord Franche-Comté, il n'est pas contre la possibilité pour les pharmaciens de vacciner, au contraire, et de rappeler que chaque année la grippe est responsable de cinq mille décès chaque année en France, et le vaccin est le seul moyen de sauver de vies

Le docteur Olivier Ruyer, infectiologue à l'hôpital Nord Franche-Comté

Partager sur :