Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Saint-Berthevin : Annick, atteinte de Parkinson, ne fait plus rien "avec le Covid et depuis ça s'aggrave"

-
Par , France Bleu Mayenne, France Bleu

Ce dimanche, c'est la journée mondiale de Parkinson. En Mayenne, plus de 1000 personnes sont atteintes de cette maladie. C'est le cas d'Annick, une habitante de Saint-Berthevin. Elle sent que la maladie s'aggrave depuis le début de la crise sanitaire car elle ne peut plus faire d'activités.

Un neurologue a diagnostiqué la maladie de Parkinson dont était atteinte Annick, en 2016.
Un neurologue a diagnostiqué la maladie de Parkinson dont était atteinte Annick, en 2016. © Radio France - Maïwenn Bordron

Annick sait qu'elle est atteinte de Parkinson depuis 2016. Grâce à un traitement, sa main droite ne tremble plus. Cette habitante de Saint-Berthevin, dans l'agglomération lavalloise, tente de ne plus penser à sa maladie : "Je vis normalement, comme si je n'avais rien". Nous l'avons rencontrée à l'occasion de la journée mondiale consacrée à cette maladie ce dimanche 11 avril.

"Tout le monde n'a pas le même traitement"

Annick a 75 ans et en 2016, elle s'est rendu compte que ses gestes devenaient plus lents, mais surtout que sa main droite tremblait. "Au début, je tremblais mais je me disais que ce n'était peut-être rien, que ça allait se remettre. Et en fait pas du tout", raconte-t-elle.

Je voyais ma main qui tremblait, surtout quand je conduisais. Ou quand on me servait un verre, je renversais plus ou moins.    
Annick, atteinte de Parkinson

Elle en parle à son médecin, qui lui conseille d'aller voir un neurologue. Le diagnostic est établi : elle est atteinte de Parkinson. Il lui prescrit 5 comprimés de Trivastal par jour.  "Tout le monde n'a pas le même traitement. Pour l'instant, moi je n'ai que ça. Et ça me réussit, je ne tremble pratiquement plus", affirme Annick.

Annick sait qu'il faut beaucoup bouger avec sa maladie, alors elle fait de la danse de la marche et du chant. "J'avais beaucoup d'activité, malheureusement avec le Covid, je ne fais plus rien et depuis ça s'aggrave", soupire la septuagénaire. Elle n'a qu'une hâte : que les activités reprennent pour continuer à vivre normalement comme elle le faisait jusque-là, malgré la maladie.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess