Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Santé – Sciences

Saint-Etienne-de-Lugdarès accueille un nouveau médecin

-
Par , France Bleu Drôme Ardèche

Le dernier médecin était parti en 2012 de ce village de la montagne ardéchoise. Un nouveau médecin est arrivé début août.

La maison médicale du village
La maison médicale du village © Radio France - Pierre-Jean Pluvy

Saint-Étienne-de-Lugdarès, France

La maison médicale de Saint-Etienne-de-Lugdarès n'avait jamais été inaugurée. Lorsqu'elle a été terminée en 2012, le médecin a quitté le village et le maire a remis l'inauguration à plus tard. Finalement la maison médicale a été inaugurée ce lundi, le village ayant retrouvé un médecin. 

Un nouveau médecin et peut-être deux

Le maire a fait appel à un cabinet de recrutement spécialisé. 

ça nous a coûté 38.000 € dit Marc Champel, le maire de Saint-Etienne-de-Lugdarès.

ça a coûté un peu d'argent et un peu de temps. Mais finalement c'est le docteur Tahar Bouazza qui exerce dans ce village depuis début août. Ce médecin tunisien de 70 ans est diplômé de l'université de Strasbourg. Il explique qu'il a choisi le calme de la montagne ardéchoise et que c'est une chance d'exercer sur ce territoire où l'on peut prendre le temps avec les patients. Et le relatif isolement ne lui fait pas peur : son expérience lui a permis d'être confronté à de nombreuses situations parfois complexes. Le maire est en cours de recrutement d'un deuxième médecin mais rien n'est fait.  Marc Champel explique d'ailleurs que la complexité du recrutement ne lui facilite pas la tâche. 

On ne nous aide pas dit le maire de Saint-Etienne-de-Lugdarès. 

Et le docteur Tahar Bouazza s'est installé dans la maison médicale au centre du village ce qui lui permet par exemple de ne pas payer de loyer pour son cabinet. 

Une maison médicale

La maison médicale accueille aujourd'hui un médecin, une infirmière, deux kinés et un podologue qui vient un jour par semaine. Un exploit pour un village de la montagne ardéchoise qui compte 420 habitants. 

Choix de la station

France Bleu