Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Saint-Étienne : le coronavirus rend difficile la gestion de la canicule dans certains Ehpad

-
Par , France Bleu Saint-Étienne Loire

Pour certains Ehpad, la gestion de la vague de chaleur est rendue compliquée par les mesures sanitaires liées au coronavirus. À Saint-Étienne, dans la Loire, certains établissement doivent faire preuve d'inventivité pour garantir le bien-être des résidents.

Une zone fraicheur qui permet les rencontres avec les familles.
Une zone fraicheur qui permet les rencontres avec les familles. © Radio France - Pierre Boudias

"Une double problématique". C'est en ces termes que Stéphane Golliard, le directeur de l'Ehpad Saint-Paul, situé à Saint-Étienne, décrit la superposition de la canicule et des mesures sanitaires liés au coronavirus dans son établissement. Impossible par exemple de faire tourner des ventilateurs dans les salles communes afin d'éviter de propager d'éventuelles particules de Covid-19. "Il a fallu trouver de nouvelles solutions pour permettre aux résidents de se rafraîchir", poursuit le directeur. 

Car si l'établissement est équipé de salles climatisées, le dispositif mis en place par le personnel vise à permettre aux résidents de profiter d'un bol d'air frais sans risquer le coup de chaud sous ces chaleurs caniculaires. Ce dispositif : des brumisateurs, installés sur la terrasse de l'établissement et sous différentes pergolas, qui diffusent de fines gouttelettes pour rafraîchir les résidents. "C'est très agréable, dommage qu'on ne puisse pas installer la même chose dans ma chambre", avoue une des pensionnaires de l'établissement. 

Lutter contre l'isolement

Mais l'installation vise aussi à lutter contre l'isolement des seniors. Face à la recrudescence des contaminations au Covid-19 dans la région , Stéphane Golliard a pris la décision d'interdire les visites à l'intérieur. Mais pas question pour autant de laisser les plus fragiles sortir sous des températures approchant les 40 degrés. "On a donc trouvé cette solution. Le risque était de voir les familles ne plus venir et de ne plus avoir de visites. Ce que l'on veut à tout prix c'est que le lien familial soit conservé malgré cette double difficulté". Une trentaine de famille peuvent donc se réunir en même temps à l'extérieur, dans le respect des gestes barrières et des conseils canicules. 

Mais le dispositif n'est pas une solution magique. Au plus fort de l'épisode de chaleur, l'établissement a recommandé aux familles de différer leurs visites. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess