Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Saint-Maixent-l'Ecole : l'opération de dépistage gratuit du coronavirus a débuté

-
Par , France Bleu Poitou

La salle Rabelais de Saint-Maixent-l'Ecole transformée en centre de dépistage du Covid-19. Une opération gratuite de tests sur la base du volontariat a démarré ce mardi et se poursuit ce mercredi matin.

Des prélèvements sont réalisés dans la bouche et le nez
Des prélèvements sont réalisés dans la bouche et le nez © Radio France - Noémie Guillotin

Compte tenu de la météo - pluvieuse - c'est dans la salle Rabelais située tout près de la place Denfert-Rochereau à Saint-Maixent-l'Ecole que le centre provisoire de dépistage du coronavirus a été installé. Au total ce sont environ 450 personnes qui devraient être testées sur deux jours.

L'opération qui se déroule de préférence sur rendez-vous se poursuit de 9h à 13h ce mercredi 16 juin. Il s'agit d'un test virologique RT-PCR avec prélèvement dans la bouche et le nez. "Cela permet de voir s'il y a encore du virus qui circule. Cela permet aussi de rassurer la population, mais ça ne donne pas la proportion de personnes qui ont été atteintes par le covid-19, pour ça il faut un test sérologique", précise le docteur Anabele Dos Santos, infectiologue à l'hôpital de Niort participe à l'opération.

Maintenant qu'on a des tests de dépistage, autant s'en servir - Bernard, retraité

Dans la salle, trois files bien distinctes. Avec les rendez-vous, le dépistage se déroule de manière fluide, pas d'attente. Après une vérification de l'identité et quelques questions, c'est parti pour le prélèvement. "Pas spécialement agréable de se faire trifouiller dans le fond du nez mais il y a pire", raconte Bernard. Ce retraité salue l'initiative. "Je pense qu'un dépistage permet de circonscrire la propagation de l'épidémie. Maintenant qu'on a des tests de dépistage autant s'en servir".

Résultat dans les 72 heures

Un dépistage, Maryvonne aurait bien aimé en avoir un plus tôt. "Je suis dans un collège, il y a beaucoup d'enfants et je pensais qu'on nous aurait dépisté avant de reprendre le travail", dit-elle. La plupart des personnes viennent sans avoir de symptômes. Sophie elle a pris rendez-vous parce qu'elle toussait le week-end dernier "et comme je vais voir mon frère qui a 70 ans je ne voudrais pas être porteuse d'un mauvais truc".

Le résultat est connu dans les 72 heures. S'il est positif la personne est appelée, s'il est négatif, un courrier est envoyé un peu plus tard. 

Opération de dépistage programmée à Bressuire

L'ARS annonce qu'une opération de dépistage du même genre sera organisée à Bressuire quartier Valette les 30 juin et 1er juillet.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu