Passer au contenu

Le média
de la vie locale

Publicité
Logo France Bleu

Saint-Malo : SOS Médecins constate un niveau d'activité "comparable à la période du 15 août"

Par

Les vacanciers sont venus en nombre dès ce mois de juillet sur la Côte d'Emeraude. Si elle n'est pas débordée par l'activité soutenue, l'association SOS Médecins est sur le pont depuis début juillet. L'activité à doublé, avec des chiffres "comparables à la période du 15 août".

Les locaux de SOS Médecins à Saint-Malo Les locaux de SOS Médecins à Saint-Malo
Les locaux de SOS Médecins à Saint-Malo © Radio France - François Rauzy

Entre l'épidémie de coronavirus et l'activité liée à l'arrivée massive de touristes sur la côte nord de l'Ille-et-Vilaine, les docteurs de SOS Médecins ont du pain sur la planche en ce mois de juillet. Si les effectifs sont suffisants pour réaliser les visites et les consultations nécessaires, le vice-président de SOS Médecins à Saint-Malo Benoît Gombert constate une forte hausse de l'activité : "Depuis début juillet et l'arrivée des estivants, l'activité a doublé en visites et en consultations. Nos chiffres collent vraiment avec le plein été, autour du 15 août."

Publicité
Logo France Bleu

Au total, SOS Médecins a effectué 540 consultations et visites la semaine dernière. Le Covid-19 explique en partie seulement l'augmentation de l'activité : "L'activité autour du Covid est mixte. A SOS Médecins on a pas vraiment de cas positifs, mais on est sollicités pour des enquêtes autour des cas, ce qui est tout à fait normal. Pour tout symptôme déclaré, on est amenés à voir des personnes. Et ensuite on a tous les bobos de l'activité estivale : le coup de chaleur, la suture à faire, la chute dans les rochers..."

Pour l'heure, aucun cas positif n'a été directement traité par un membre de SOS Médecins à Saint-Malo. Mais le Dr Gombert reste vigilant : "Avec le déconfinement, les autres virus qui peuvent ressembler circulent à nouveau. C'est à nous d'accueillir les patients, de faire un point sur la situation médicale et de ne pas hésiter à prescrire un test RT-PCR.

Pour permettre la multiplication des tests, le laboratoire Biorance a élargi ses capacités, et les délais pour être dépisté sont actuellement entre 24 et 48h selon Benoît Gombert.

Ma France : Économies d’énergie

Hausse généralisée du coût de la vie, risque de pénurie d’électricité ou de gaz, phénomènes climatiques extrêmes : ces crises bouleversent nos quotidiens, transforment nos modes de vie, nous poussent à dessiner les contours d’horizons nouveaux. Pour répondre à ces défis, France Bleu et Make.org lancent une grande consultation citoyenne autour des économies d’énergie. Prenez position sur ces solutions & proposez les vôtres !

Publicité
Logo France Bleu