Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Santé – Sciences

Saint-Maur : une nouvelle structure d'accueil pour les enfants autistes polyhandicapés

-
Par , France Bleu Berry

L'Adapei 36 inaugure ce mardi à Saint-Maur l'unité d'accueil "Le Petit Prince" à l'occasion de la journée mondiale de sensibilisation à l'autisme. La directrice de la section enfance de l'association nous présente la structure, et nous éclaire sur ce handicap.

Claire-Sophie Sabio nous parle de l'autisme en cette journée de sensibilisation mondiale
Claire-Sophie Sabio nous parle de l'autisme en cette journée de sensibilisation mondiale © Radio France - Régis Hervé

Saint-Maur, France

Ce mardi 2 avril est une journée mondiale consacrée à la sensibilisation à l'autisme. Pour l'occasion l'ADAPEI 36 inaugure à Saint-Maur son unité "Le Petit Prince" destinée à accueillir des enfants autistes polyhandicapés. Une structure qui aura pour vocation d'accueillir 25 enfants et adolescents autistes polyhandicapés, "avec une possibilité d'accueil en internat séquentiel ou à la semaine" précise Claire-Sophie Sabio directrice du secteur enfance de l'ADAPEI 36. Cette journée mondiale est aussi l'occasion de rappeler ce qu'est l'autisme, souvent mal connue du grand public. "L'autisme se présente sous différentes formes,  ce trouble peut être associé à une déficience intellectuelle sévère profonde ou moyenne, ce qui modifie les capacités d'accompagnement de ces enfants, notamment dans le milieu ordinaire. On y trouve aussi des troubles autour de la sensorialité, des problèmes médicaux, notamment l'épilepsie." 

L'Adapei 36 mène aussi des activités hors les murs des établissements spécialisés

Claire-Sophie Sabio nous présente les différentes facettes de l'autisme

L'Adapei 36 permet aussi à des enfants atteints d'autisme de participer à des activités en centre de loisirs comme tout le monde. "Cela sert à permettre à ces enfants de vivre dans le milieu ordinaire bien évidemment, de rencontrer d'autres enfants. Parce que ce qui est difficile en accompagnant des enfants autistes avec d'autres enfants autistes ils rencontrent les mêmes difficultés, alors que dans le milieu "ordinaires" les enfants "ordinaires" bousculent les enfants autistes parce qu'ils viennent jouer avec eux, ils viennent entrer en relation avec eux." Mais l'intérêt c'est aussi de changer le regard des gens. "Au delà de tout cela, c'est le regard des adultes, des parents, des enseignants, du grand public qui est compliqué pour ces enfants là. On a besoin de bousculer les pratiques."

Claire-Sophie Sabio précise aussi qu'une plateforme d'écoute "Autisme info service" est mise en place ce mardi pour mieux orienter les familles et leur entourage. Le numéro : 0 800 71 40 40.