Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Saint-Nazaire : malgré le confinement, yoga, cours de danse, soirées étaient programmés sur le paquebot

-
Par , France Bleu Loire Océan
Saint-Nazaire, France

La vidéo d'une soirée en discothèque à bord du paquebot Celebrity Apex le 20 mars a déjà beaucoup fait parler d'elle. Mais ce n'est pas la seule activité qui était proposée aux 1 400 membres l'équipage du navire jusqu'à la découverte de cas positifs au Covid-19 à bord le 25 mars.

Ils sont encore plus de 1200 membres d'équipage confinés à bord
Ils sont encore plus de 1200 membres d'équipage confinés à bord © Radio France - Anne Patinec

Si depuis le 13 mars, les 1 400 membres d'équipage du Celebrity Apex de l'armateur américain Celebrity Cruise étaient confinés par précaution à bord du paquebot de luxe à quai à Saint-Nazaire, la vie a continué normalement dans le bateau même après les mesures de confinement obligatoires en France selon les informations de France Bleu Loire Océan. Le bateau construit aux Chantiers de l'Atlantique aurait dû partir le 21 mars pour l'Angleterre mais en raison de l'épidémie de coronavirus, son départ a été retardé et la croisière inaugurale annulée.

Activités variées à bord jusqu'au 25 mars

Chaque jour jusqu'au 25 mars, des activités étaient programmées à bord pour l'équipage
Chaque jour jusqu'au 25 mars, des activités étaient programmées à bord pour l'équipage -

Sous couvert d'anonymat, des membres de l'équipage témoignent qu'ils ont participé à des soirées, à des cours de yoga, des cours de cuisine et se sont retrouvés au bar jusqu'au 25 mars . Ils étaient parfois plusieurs dizaines, parfois des centaines comme à la "fiesta latina". 

Chaque jour, ils recevaient le programme des diverses activités envoyé par la direction du navire. Au téléphone, l'un d'eux raconte que le 25 mars, alors qu'il y avait de forts soupçons de cas positifs au Covid-19 à bord, "l'équipage de 1 400 personnes a été réuni pendant plus de 40 minutes dans le théâtre afin de nous communiquer la décision de nous renvoyer chez nous. C'est irresponsable de nous avoir rassemblés dans un même lieu quand on connaît la situation alarmante dans de nombreux pays" conclut-il.

Un bâtiment privé

Interrogée sur ces activités, Celebrity Cruise répond par mail que "la compagnie apprécie le soutien des autorités françaises pour la protection de la santé de notre équipage. Nous appliquons des règles strictes pour nos membres d'équipage qui sont confinés sous contrôle médical ". 

La Préfecture de Loire-Atlantique déclare que "en aucune façon, l'Etat n'a eu de connaissance de telles activités sur le bateau en dehors des réseaux sociaux . Si tel avait été le cas, et quel que soit le pavillon du bateau, s'agissant d'un bâtiment privé, les services de sécurité intérieure n'interviennent pas, sans demande du propriétaire sauf  délit flagrant. La restriction des règles de déplacement ne s'applique qu'aux déplacements en dehors du lieu de résidence. "

Organiser les rapatriements vers les pays d'origine

Deux membres de l'équipage de l'équipage ont été hospitalisés à Saint-Nazaire. Les autorités ne donnent plus le nombre de personnes contaminées à bord; lundi selon l'Agence Régionale de Santé, elles étaient 157 positives dont 144 sans symptôme. Les tests de dépistage se poursuivent avec cinq médecins et trois infirmières.

Sur le navire, les membres d'équipage positifs au Covid-19 sont seuls dans leur cabine et des plateaux-repas leur sont déposés devant leur porte. En lien avec l'Etat français, des mesures sont prises pour envisager un rapatriement vers les pays d'origine mais cela va prendre du temps. 65 nationalités sont présentes à bord. 

Plusieurs départs ont déjà eu lieu en bus jusqu'à l'aéroport , mais il reste plus de 1 200 personnes à bord. Celles qui sont positives aux Covid-19 restent confinées sur le paquebot ; certaines ne pourront pas non plus partir car les frontières de leurs pays sont fermées. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu