Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Santé – Sciences

A Saint-Orens près de Toulouse, une réunion publique sur un sujet qui donne des boutons aux habitants : le moustique

mardi 5 septembre 2017 à 5:10 Par Stéphanie Mora, France Bleu Occitanie

Les Saint-Orennais n'en peuvent plus! Comme dans une cinquantaine de communes de Haute-Garonne, ils sont envahis par les moustiques tigres cet été et ils ne comprennent pas pourquoi la ville ne démoustique pas. La mairie organise donc une réunion avec plusieurs services sanitaires ce mardi soir.

La municipalité de Saint-Orens a choisi d'informer sur le "fléau" de l'été
La municipalité de Saint-Orens a choisi d'informer sur le "fléau" de l'été - capture d'écran Google map.

Toulouse, France

Tout l'été la mairie de Saint-Orens a reçu des messages d'habitants excédés par le moustique tigre. Les services devaient à la fois rassurer sur les risques pour la santé (la peur de la dengue ou du chikungunya) et expliquer pourquoi la municipalité ne démoustiquait pas. Malgré la distribution de brochure pour informer et aider à éradiquer le moustique tigre, la maire a bien perçu "lassitude des Saint-Orennais", elle s'est même sentie un peu "démunie". Dominique Faure a décidé d'organiser une réunion d'information. Ce mardi soir, la directrice du laboratoire départemental du Conseil Départemental et un responsable du Pole Prévention de l'ARS Occitanie vont répondre aux questions des habitants.

Dominique Faure : "On est là dans des arbitrages que l'on doit conduire sans être des experts!"

J'ai appliqué ce qui nous était demandé mais ça nous a paru intéressant de voir directement les experts répondre aux administrés. Là, la lassitude est bien moindre, avec le froid le moustique est moins présent, ça m'étonnerait que je sois amenée à démoustiquer mais on prépare les fortes chaleurs de l'an prochain. Il faut se préparer et être plus armés sur le plan scientifique que cette année où nous n'avons fait qu'exécuter les consignes. À vrai dire, je vais écouter attentivement ce qui va être dit. Ces produits de démoustication sont toxiques donc si on peut les éviter, personnellement et toute l'équipe municipale on est plutôt favorable. Je vois que peu de communes de la métropole ont été autorisées [à démoustiquer, ndlr] donc je me ferai mon opinion à l'issue de cette présentation". — Dominique Faure, maire de Saint-Orens.

La réunion se tient ce mardi 5 septembre à 19h, salle Dieuzaide, place de la fraternité à Saint-Orens.

► A lire aussi : Cinquante communes de Haute-Garonne colonisées par le moustique tigre