Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Santé - Sciences

Saint-Palais : le Centre Hospitalier fait peau neuve au service de toute la population d'Amikuze et de Basse Navarre

-
Par , France Bleu Pays Basque

C'est presque unique en France, une clinique qui se transforme en hôpital public et qui offre 70 lits en médecine, en chirurgie, en maternité avec plus de 300 intervenants dont une centaine de médecins. L'établissement de Saint-Palais permet désormais des prises en charge médicales et chirurgicales.

Le Centre hospitalier de Saint-Palais restructuré, mis aux normes et modernisé au service de la population du pays basque intérieur
Le Centre hospitalier de Saint-Palais restructuré, mis aux normes et modernisé au service de la population du pays basque intérieur © Radio France - Muriel Vitel

Pays Basque, France

L'histoire est atypique, en 1933 la population de Saint-Palais et des environs allait bénéficier d'une clinique, la clinique privée Sainte-Thérèse qui ensuite cessera son activité pour devenir la clinique SOKORRI en 1970 puis le Centre Hospitalier de Saint-Palais en 2013. La clinique SOKORRI qui était en proie à un déficit lourd et une activité qui avait faibli. 

"C'est tout un pan de l'histoire, qui a maillé le territoire depuis la création de ces établissements privés qui sont aujourd'hui regroupés dans un établissement public.." confie Michel Glanes le Directeur du Centre Hospitalier de Saint-Palais et de la Côte Basque à Bayonne et qui a oeuvré pour que cet établissement de soins soit à la disposition de toute la population du pays basque intérieur mais également de l'ouest du Béarn.

Plus de 8 millions d'euros de travaux

Huit millions 300.000 euros de travaux pour le Centre hospitalier de Saint-Palais auront été nécessaires et près de 3 ans de travaux qui ont pris fin en mai dernier avec une inauguration officielle ce vendredi 19 juillet 2019. Le centre hospitalier de la Côte Basque s'est donc lancé dans une restructuration complète de l'établissement de santé de Saint-Palais. L'effort a été porté sur "la médecine mais tout en préservant la chirurgie, la maternité, les urgences, le bloc opératoire et un important plateau de consultations externes" explique Michel Glanes, le Directeur du Centre Hospitalier de Saint-Palais. 

Il y eu aussi toute une mise aux normes ainsi que la modernisation des locaux vieillissants.  Michel Glanes, Directeur des Centres hospitaliers de la Côte basque à Bayonne et du Centre Hospitalier de Saint-Palais

Michel Glanes Directeur du CH de Saint-Palais

10.000 passages par an aux urgences, +52% d'accouchements en 5 ans

70 lits : 35 en médecine, 20 lits en chirurgie et 7 lits en maternité, l'activité est en augmentation constante depuis 2013, depuis la reprise de la clinique SOKORRI par le Centre Hospitalier de Saint-Palais note encore Michel Glanes, Directeur du Centre Hospitalier de Saint-Palais, une activité qui a engendré la création de postes et avec d'autres projets à la clef (...)

Michel Glanes Directeur du CH de Saint-Palais une activité en constante augmentation, chiffres à l'appui

Mathieu Artagnan est responsable des Urgences au Centre Hospitalier de Saint-Palais

Mathieu Artagnan, responsable du service des Urgences à l'hôpital de Saint-Palais dans les locaux modernisés - Radio France
Mathieu Artagnan, responsable du service des Urgences à l'hôpital de Saint-Palais dans les locaux modernisés © Radio France - Muriel Vitel

Mathieu Artagnan chef des urgences de Saint-Palais

Quant à la maternité, elle est la "seule maternité de plein exercice" à l intérieur du département (les autres étant à Bayonne et Pau)... et où une salle est dédiée à l'accouchement dit "physiologique" "naturel", une alternative à l'accouchement à domicile explique Guillaume Dartigues sage femme et coordonnateur de la maternité de Saint-Palais.

Salle d'accouchement "physiologique"  - Radio France
Salle d'accouchement "physiologique" © Radio France - Muriel Vitel

Guillaume Dartigues sage femme et coordonnateur de la maternité de Saint-Palais.

Sur ces 372 accouchements à ce jour à l'hôpital de Saint-Palais,  40% sont effectués par la méthode dite "naturelle" selon Guillaume Dartigues. L' hôpital dispose au total de 70 lits dont 7 en maternité.

Michel Glanes Directeur du CH de Saint-Palais avec Santiago 3 jours et ses heureux parents Marie et Fabio - Radio France
Michel Glanes Directeur du CH de Saint-Palais avec Santiago 3 jours et ses heureux parents Marie et Fabio © Radio France - Muriel Vitel

Autres chiffres : les entrées pour des hospitalisations complètes sont passées de 5067 en 2013 à 6680 en 2018 et en ce qui concerne les passages au scanner ils sont passés de 6730 en 2013 à 9258 en 2018.

Enfin, parmi les autres projets encore de l'hôpital de Saint-Palais,  associés au service de médecine spécialisé dans la gériatrie dès ce mois de janvier 2020, le plateau technique sera développé avec l'installation d'une IRM en co-exploitation avec le secteur public et privé courant 2020 début 2021. C'est également la création d'une maison de santé pluridisciplinaire qui va s'installer juste à côté de l hôpital avec les médecins de ville, kinés, infirmiers mais aussi avec un Département de Santé Publique qui comprendra la psychiatrie, les addictions, la victimologie, l éducation thérapeutique, les activités sportives et la santé en coopération avec des médecins libéraux. 

"Un projet magique !" conclue avec le sourire Michel Glanes cheville ouvrière de l'ensemble de "l'ouvrage".

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu