Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Santé - Sciences

Saint-Valentin : des personnels de santé prouvent leur amour à leurs hôpitaux

-
Par , France Bleu Normandie (Calvados - Orne)

Ils ont déclaré leur amour à leurs hôpitaux. Les personnels de plusieurs établissements de santé normands se sont mobilisés vendredi 14 février 2020, profitant de la Saint-Valentin. Certains ont distribué des roses blanches aux patients et visiteurs.

Des manifestants ont donné des roses aux patients et aux visiteurs du CHU de Caen pour la Saint-Valentin
Des manifestants ont donné des roses aux patients et aux visiteurs du CHU de Caen pour la Saint-Valentin © Radio France - Marcellin Robine

Dans plusieurs hôpitaux normands, les personnels de santé ont profité de la Saint-Valentin pour se mobiliser à nouveau pour la défense du service public. Au CHU de Caen, des médecins, des infirmiers, des paramédicaux et des agents administratifs se sont rassemblés avec des roses blanches à la main, des fleurs que certains ont offert aux patients et aux visiteurs de l'hôpital.

Les revendications des personnels de santé restent les mêmes : plus de moyens, pour bien travailler. "On essaye de faire de notre mieux, le problème, c'est qu'on a souvent des restrictions, concède Sylvie Guédo, secrétaire de la CFDT du CHU de Caen, ce qui fait que les agents prennent sur eux pour essayer de garantir le meilleur service public. Mais certains se retrouvent en épuisement professionnel. Ça devient de plus en plus problématique."

À l'hôpital de Lisieux, une playlist de Saint-Valentin

Je t'aime de Lara Fabian, Que je t'aime de Johnny Hallyday... le personnel du centre hospitalier Robert-Bisson de Lisieux a choisi la musique pour prouver son amour à l'établissement. Le personnel déplore des fermetures de lits à cause d'un manque de médecins et une augmentation des charges de travail. "On ne parle que d'économies, on ne parle pas de respect du patient, de la qualité des soins et là, c'est un moment assez pénible", souligne Dominique Gautier, qui travaille à Robert-Bisson depuis 40 ans.

Les manifestants lexoviens promettent de nouvelles actions dans les prochains mois. 38 emplois pourraient disparaître à l'hôpital de Lisieux d'ici 3 ans selon les syndicats. À Caen, des membres du personnel ont continué leur journée de mobilisation en soirée en dessinant un cœur lumineux avec les fenêtres du CHU.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu