Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Santé - Sciences

Saintes : la maternité propose des ateliers pour faire la chasse aux produits polluants dans les maisons

-
Par , France Bleu La Rochelle

Des ateliers pour se débarrasser des produits nocifs avant l'arrivée d'un bébé : c'est ce que propose maintenant la maternité de Saintes. On appelle ça le "nesting", l'art de créer un petit nid douillet pour le futur enfant.

La maternité de Saintes propose des ateliers pour faire la chasse aux produits toxiques.
La maternité de Saintes propose des ateliers pour faire la chasse aux produits toxiques. © Radio France - Thibault Lecoq

Saintes, France

Produits ménagers, cosmétiques, ou jouets pour enfants... Nos maisons regorgent de produits nocifs pour les enfants. Pour aider les jeunes parents, mais aussi les proches, à faire le tri et avoir une habitation propre, la maternité de Saintes a créé des ateliers de "nesting". L'objectif : tout faire pour que le futur bébé arrive dans un environnement sain

Nos maisons regorgent de produits qui peuvent être nocifs pour les enfants, mais aussi les adultes. - Radio France
Nos maisons regorgent de produits qui peuvent être nocifs pour les enfants, mais aussi les adultes. © Radio France - Thibault Lecoq

L'atelier est prêt, le tableau couvert d'écriture et différents produits sanitaire ou ménagers posés sur les tables. Nicole Baudusseau, auxiliaire puéricultrice à l’hôpital de Saintes, explique le déroulé de la réunion : "On demande aux gens de nous dire un petit peu ce qu'ils pensent de leur maison, les pièces les plus propres, les moins propres. En sachant que ce n'est pas du tout un jugement. C'est juste amener les gens à réfléchir sur leur intérieur, ce qu'ils utilisent comme produits nettoyant". Après cette première étape de discussion, on passe aux tables, pour évaluer la dangerosité, ou non, des différents éléments que l'on trouve dans une maison. Sont jugés : du détergent, du bicarbonate, du parfum, du lino ou encore du papier peint.

Même une peluche peut contenir des éléments chimiques nocifs pour un bébé. - Radio France
Même une peluche peut contenir des éléments chimiques nocifs pour un bébé. © Radio France - Thibault Lecoq

Karine Frégé est sage-femme à l'hôpital, elle prend plus particulièrement une petite peluche Mickey en exemple. "Le problème des peluches, c'est que souvent, il y a des retardateurs de flammes sur tout ce qui est tissu. Donc l'enfant, la peluche, il la prend, il la câline, il la met à la bouche, et il mange tous les retardateurs de flammes. Pour éviter ça, et bien il faut la laver deux, trois fois, avant de la donner à l'enfant pour qu'on puisse éliminer tous les produits toxiques. ", assure-t-elle. 

Attention à l'effet cocktail

Mais dans nos maisons, il n'y a pas qu'un seul objet ou produit polluant. L'accumulation d'éléments toxiques est aussi néfaste. "Plus on utilise de produits, plus la liste d'ingrédients est longue dans les produits qu'on utilise, plus on expose notre santé à des risques. Le but, c'est de revenir à des produits les plus simple possibles", précise Karine Frégé. Et Nicole Baudusseau d'ajouter : "plus les produits sont simples en composés, plus ils sont propres souvent." Mais il n'y a pas que les produits ménagers qui peuvent être dangereux. Les animatrices alertent aussi sur les appareils électriques, elles prônent le principe de précaution avec la wifi ou les ondes des téléphones portables.

Les prochaines dates

  • Au centre périnatal de proximité du centre hospitalier de Saint-Jean-d’Angély : les lundis 27 mai et 1er juillet, de 14 h à 16 h en salle de préparation à la naissance.
  • A la maternité du centre hospitalier de Saintonge à Saintes : les vendredis 21 juin et 19 juillet, de 10 h à 12 h en salle de préparation à la naissance.

Renseignements : 05.46.95.14.67

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu