Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Lactalis : du lait infantile contaminé par la salmonelle

Salmonelles : cinq nouveaux lots de laits en poudre retirés, Lactalis parle d'une erreur de liste

-
Par , France Bleu Mayenne, France Bleu
Craon, France

Le groupe mayennais Lactalis rappelle cinq nouveaux lots de lait infantile fabriqué sur le site de Craon. Il s'agit des laits en poudre Picot premier âge, deuxième et troisième âge. Le géant laitier plaide le "malentendu" avec les services de l'Etat pour explique ce nouveau rappel.

Du lait en poudre Picot est cette fois-ci concerné par un retrait-rappel
Du lait en poudre Picot est cette fois-ci concerné par un retrait-rappel © Maxppp - Claude Prigent

Après le retrait-rappel de 600 lots dimanche dernier, la DGCCRF (Direction Générale de la Concurrence, de la Consommation et de la Répression des Fraudes) confirme qu'il y a trois jours Lactalis a demandé le retrait de cinq nouveaux lots de lait en poudre, fabriqués sur le site mayennais de Craon. 

Il s'agit du lait infantile de la marque Picot - picogest. Du lait premier âge, deuxième âge et troisième âge dont voici les références ci-dessous (voir tableau). Si vous avez acheté les produits concernés, n'en donnez pas à votre enfant et ramenez-le dans la pharmacie la plus proche de chez vous. 

Les cinq nouveaux lots de lait infantile retirés du marché - Radio France
Les cinq nouveaux lots de lait infantile retirés du marché © Radio France - DGCCRF

Une liste passée inaperçue ? 

Vendredi aucun site internet des ministères concernés par l'affaire ne communiquait sur cette nouvelle liste. Une note a cependant été envoyée mercredi à l'Ordre National des Pharmaciens. Ce qui étonne certains parents à l'image de Quentin Guillemain. Cet habitant de la région parisienne portera plainte lundi pour « non-assistance à personne en danger et mise en danger de la vie d’autrui ». Il annonce également la création d'une association de "parents victimes de la contamination du lait infantile à la salmonelle". Les statuts seront déposés lundi à Paris. 

À la communication de Lactalis, on explique que ces 5 lots ont été notifiés aux services de l'Etat, mais par la suite "omis de la liste de l'arrêté-ministériel qui a entraîné le rappel. On ne sait ni comment, ni pourquoi, mais ils sont passé à travers. Dès le lendemain de la liste des 620 la semaine dernière, nous avons alerté les services de l'Etat, les pharmaciens et grossistes dès mercredi". Si le géant laitier veut "éviter la psychose", c'est bel et bien un rappel en deux temps, dû à une erreur de liste entre temps. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu