Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Covid-19 : certains pass sanitaires seront désactivés ce samedi, qui est concerné ?

-
Par , France Bleu

Ce samedi, les Français qui n'ont pas fait leur rappel de vaccin contre le Covid-19 et dont le schéma vaccinal initial date d'il y a plus de sept mois risquent de perdre leur pass sanitaire. Cela concerne potentiellement jusqu'à 700.000 personnes, selon Olivier Véran le ministre de la Santé.

La dose de rappel doit être faite dans les sept mois suivant la précédente dose, sauf pour les personnes qui ont contracté le Covid-19.
La dose de rappel doit être faite dans les sept mois suivant la précédente dose, sauf pour les personnes qui ont contracté le Covid-19. © Radio France - Sebastien Berriot

A compter de ce samedi 15 janvier, un nouveau protocole sanitaire se met en place. Si vous n'avez pas encore fait votre rappel de vaccin contre le Covid-19 et que votre schéma initial date d'il y a plus de sept mois, votre pass sanitaire risque d'être désactivé. 

Entre 500.000 et 700.000 personnes n'ayant pas encore reçu leur dose de rappel risquent de perdre leur pass sanitaire ce samedi, a indiqué mercredi le ministre de la Santé. Un nombre sans doute surestimé, dans la mesure où parmi eux, "il y en a un nombre conséquent qui ont présenté une infection et qui n'ont pas encore mis la preuve de leur infection dans leur système Tous Anti Covid", ce qui prolonge la validité de leur pass, a-t-il ajouté. Si c'est votre cas, et que vous avez eu le Covid-19 il y a plus de 11 jours, vous pouvez récupérer votre certificat de rétablissement qui sera valable pendant six mois.

Etes-vous concerné ?

Depuis fin novembre, le rappel de vaccin est ouvert à tous les majeurs, et le gouvernement avait annoncé qu'il serait nécessaire pour prolonger le pass sanitaire. Faute de rappel ou de certificat de rétablissement, le pass pourra être désactivé à partir du 15 janvier. Mais attention, cela ne signifie pas forcément que le rappel doit absolument avoir été fait avant cette date, qui correspond simplement à l'entrée en vigueur du mécanisme : à compter de ce samedi, le pass sera désactivé pour les personnes n'ayant pas eu une dose de rappel plus de sept mois après la dernière injection.

Autrement dit : tous les adultes ayant validé leur schéma vaccinal initial avant le 15 juin (deux doses ou bien une seule si vous avez été contaminé par le Covid-19), et qui n'ont pas eu le coronavirus depuis, verront leur pass sanitaire désactivé ce samedi s'ils n'ont pas effectué leur dose de rappel avant le 8 janvier. En effet, c'est un petit détail qui a son importance : il faut compter sept jours après l'injection de la dose de rappel pour que le pass soit valide. Dans les faits, "une tolérance de 7 jours supplémentaires est consentie après la date de fin de validité du passe sanitaire", indique l'Assurance maladie.

Les adultes qui ont validé leur schéma vaccinal initial après le 15 juin et qui n'ont pas fait leur dose de rappel verront leur pass désactivé une fois la date butoir des sept mois atteintes. Mais attention, à partir du 15 février, pour conserver le pass sanitaire, ce délai pour faire la dose de rappel sera réduit à quatre mois, ce qui risque de provoquer une nouvelle volée de désactivations.

Pour les plus de 65 ans et les personnes souffrant de comorbidité, qui ont eu accès au rappel dès septembre, cette date-butoir était le 15 décembre. "A la mi-décembre, les gens étaient inquiets (...), et en fait vous n'avez pas entendu parler de pass qui sautent", a relativisé M. Véran. Selon lui, 98% des personnes vaccinées de plus de 65 ans ont fait leur rappel sept mois après leur dernière injection. 

Par ailleurs, la loi transformant le pass sanitaire en pass vaccinal n'étant pas encore promulguée, un test négatif de moins de 24 heures est pour le moment toujours valable pour obtenir son pass sanitaire.

  • Trop compliqué ? Calculez à partir de quand faire votre dose de rappel et jusqu'à quand votre pass est valable en cliquant ici.
Allez-vous perdre votre pass sanitaire ?
Allez-vous perdre votre pass sanitaire ? © Visactu - Visactu
Choix de la station

À venir dansDanssecondess