Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Santé - Sciences

Sans médecin urgentiste, situation inquiétante aux urgences de Pithiviers

-
Par , France Bleu Orléans

Ce vendredi 24 janvier, le service des urgences de l'hôpital de Pithiviers a fonctionné pendant plusieurs heures sans médecin urgentiste. Des solutions ont été trouvées assure la direction, mais l'inquiétude est encore présente pour les soignants

Le service des urgences de l'hôpital de Pithiviers
Le service des urgences de l'hôpital de Pithiviers © Radio France - Anne Oger

_"Si on avait eu une urgence vitale à gérer, on ne sait pas comment on aurait fait. On était très inquiets de qui pouvait se prés_enter à la porte de nos urgences" assure Patrick Poupart. Il est aide-soignant au service des urgences de l'hôpital de Pithiviers, et délégué CGT.

Ce vendredi matin à 9h, il découvre avec ses collègues, que le médecin urgentiste censé assurer la garde des prochaines 24h, n'est pas présent. "Il a appelé pour dire qu'il ne viendrait pas, qu'il était épuisé. D'autant qu'il devait être seul pour tout le service" raconte Patrick Poupat. 

Ses deux collègues urgentistes, qui viennent de terminer leur garde, refusent de rester, ils sont déjà au planning pour celle du lendemain, ils rentrent se reposer.

Pas de médecin, mais des patients dans le service

Ce vendredi matin, c'est donc sans médecin, mais avec cinq patients, que les urgences de Pithiviers fonctionnent. Or un service d'urgence n'est pas censé rester ouvert sans médecin, le personnel craint alors une fermeture.

Mais la direction du CHR d'Orléans, qui assure la gestion de celui de Pithiviers depuis l'an dernier, assure dans la matinée que des solutions sont trouvées : un médecin généraliste et un gériatre d'autres services viennent assurer une présence. Un urgentiste accepte ensuite de prendre la garde en fin de journée. Et pendant ce temps le Samu oriente tous les appels au 15 vers les hôpitaux d'Orléans, Montargis, et Etampes.

"Les plannings ont été revus, des solutions ont été trouvées jusqu'en début de semaine" explique Isabelle Mangallon, en charge de la communication au CHR d'Orléans. L'Agence Régionale de Santé Centre Val de Loire confirme : "pour nous le dossier est réglé, la continuité des soins est assurée"

4 médecins aux urgences pour assurer toutes les gardes

Mais du côté du personnel on insiste sur la situation aux urgences de Pithiviers, qui devient impossible à gérer dès qu'un grand de sable se met dans les rouages. "Nos urgentistes travaillent à flux tendu, ils sont épuisés. Ca peut se reproduire, tout ça" prévient Patric Poupat. "La direction nous dit qu'elle cherche des médecins, mais on se demande s'ils cherchent vraiment"

Depuis le mois de juin 2019, le personnel des urgences et de l'hôpital de Pithiviers en général alertent sur le manque de moyens. Le SMUR, le service Mobile d'Urgence et de Réanimation, est régulièrement fermé, et le sera de nouveau en février. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu