Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Santé – Sciences

Santé : 15% des Français souffrent d'acouphènes

jeudi 8 mars 2018 à 19:21 Par Denys Baudin et Isabelle Rose, France Bleu Auxerre

Les acouphènes, ce sont ces bruits insupportables, entendus par eux seuls, mais qui leur gâchent la vie.

C'est le soir au moment de dormir que les acouphènes se manifestent le plus
C'est le soir au moment de dormir que les acouphènes se manifestent le plus © Maxppp - Photo d'illustration

Auxerre, France

Pour ces patients, la prise en charge est souvent un vrai parcours du combattant car les acouphènes ne se guérissent pas. Pourtant, il est possible d'améliorer considérablement la  vie quotidienne des personnes qui en souffrent. Grâce à la pose de prothèses ou de méthode alternative. 

Les bruits existent réellement pour la personne qui en est victime - Docteur Breard Devoize

Une pathologie qu'il faut prendre au sérieux dès les premiers symptômes explique Laurence Breard Devoize médecin généraliste et audioprothésiste : " Les bruits existent réellement pour la personne qui en est victime. Ce sont des vibrations dans l'oreille interne qui se déclenchent alors qu'il n'existe pas de bruit autour de la personne. Il y a de nombreux facteurs  pour l'expliquer, les principaux étant le traumatisme sonore à la suite duquel apparaît très brutalement l'acouphène et le stress d'origine émotionnel comme l'annonce d'un décès, d'une maladie grave, d'une séparation ou de toute autre chose ayant une importance dans la vie du patient."

Une personne sur deux souffrant d’acouphènes n'en parle pas au médecin  

Un sifflement constant, un bruit de marteau piqueur, l' acouphène peut effectivement prendre différentes formes. Sa prise en charge est souvent difficile raconte Elisabeth 70 ans passés : "Quand j'allais chez le médecin, je lui disais que j'entendais des petits oiseaux mais il se moquait de moi et il rigolait, puis ça continue toujours."

L’acouphène est lancinant , parfois permanent. Si les petits bruits du quotidien l’atténue parfois, le silence de la nuit peut le rendre insupportable. Plusieurs causes peuvent donc déclencher cette pathologie comme l'exposition a un bruit trop fort  c est ce qu' a vécu Jerry, un icaunais de 59 ans : " C'était à l'armée le 20 décembre 1979 lors de tirs de missiles, ils ont eu la bonne idée, pour nous habituer au bruit, de nous mettre dans la zone de bruit. Ensuite j'ai eu des acouphènes, mal à la tête 24h/24 avec _des sifflements des deux côtés en permanence_. Quand je me suis appareillé, ça fait trois ans, sans avoir d'acouphènes, on revit ."

Le yoga et la sophrologie sont une aide précieuse 

Un choc émotionnel, un décès, un licenciement, une banale dispute en apparence peuvent aussi provoquer cette gêne auditive. C'est pourquoi le yoga, mais aussi  la sophrologie sont de plus en plus utilisés pour aider les patients à mieux supporter leurs acouphènes explique Véronique Malville, sophrologue spécialisée dans la pathologie : " On va apprendre au patient à ce que son cerveau se défocalise de ce bruit, de sorte que l'on casse le cercle vicieux -stress- acouphène--acouphène-stress.

Des acouphènes dont on ne guérit pas mais avec lesquels on apprend a vivre mieux. De plus en plus de jeunes en souffrent, d’où l importance de consulter un médecin ORL au moindre symptôme.

Un sifflement constant