Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Santé – Sciences

Santé au travail : "L'attention auditive provoque de la fatigue et des burn-out" explique une ORL poitevine

jeudi 26 octobre 2017 à 15:25 Par Fanny Bouvard, France Bleu Poitou

C'est en ce moment la deuxième semaine nationale de la santé auditive au travail, on parle ce jeudi avec l'invité de France Bleu Poitou. Brigitte Davaillaud est ORL à Poitiers, notamment pour le centre régional des troubles auditifs de Saint-Benoit.

Le docteur Brigitte Davaillaud, dans le studio de France Bleu Poitou.
Le docteur Brigitte Davaillaud, dans le studio de France Bleu Poitou. © Radio France - Fanny Bouvard

Poitiers, France

Selon un sondage récent, 91 % des actifs ouvriers déclarent être en difficulté à cause du bruit sur leur lieu de travail. Cela concerne également 70 à 80 % des salariés du secteur tertiaire. Pour Brigitte Davaillaud, ORL à Poitiers, il faut encore sensibilise à cette question du bruit au travail. "On rencontre des difficultés dans le bâtiment, dans les open spaces, dans les centres d'appels ou encore les magasins, explique-t-elle. Différents types de pathologies qui fatiguent les employés."

Selon la loi, il ne faut pas dépasser les 85 décibels pendant huit heures sur un lieu de travail. Cela correspond au niveau sonore d'un restaurant bondé. "Ce n'est pas le bruit en lui-même qui est traumatisant, mais c'est un ensemble de facteurs qui créent une fatigue, puis des bourdonnements, des acouphènes et puis des chocs acoustiques", détaillent l'ORL.

Evidemment, il est possible d'améliorer les conditions de travail des salariés. "On peut réfléchir à une meilleure isolation phonique, comme du liège aux murs, souligne Brigitte Davaillaud. Normalement, le patron doit fournir des embouts filtrants s'il y a beaucoup de bruit sur le lieu de travail."