Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Santé – Sciences DOSSIER : Le pourquoi du comment

Santé : l’Europe doit-elle en faire plus ?

-
Par , France Bleu Auxerre, France Bleu

C'est un domaine où les français veulent plus d'Europe: la santé .C’est ce qui ressort d'un sondage CSA commandé par France Assos Santé, publié cette semaine.

9 français sur 10 demandent plus de transparence sur les prix des médicaments en Europe
9 français sur 10 demandent plus de transparence sur les prix des médicaments en Europe © Maxppp - Luc Nobout

Bourgogne-Franche-Comté, France

Quel rôle joue l'Union Européenne dans le domaine de la santé?

La santé publique, c'est l'affaire des états. Les pays européens ont chacun leurs normes et leur système de santé. L'union Européenne vient en complément. Elle participe par exemple à la lutte contre les épidémies. L'Europe a permis que les états se mettent d'accord pour des achats groupés de vaccins pour éviter que les pays membres ne se lancent dans une course à l'approvisionnement. Bruxelles a aussi créé un corps médical d'urgence pour réagir efficacement aux crises sanitaires à l'intérieur ou à l'extérieur de l'union.

L’Europe intervient dans la lutte contre les grandes maladies

Bruxelles apporte  son soutien financier à la recherche, mais aussi aux campagnes de préventions, d'informations, de dépistage et de lutte contre les grands fléaux ou les addictions: Le cancer, les maladies cardiovasculaires, le diabète font parties de ses grands combats, tout comme la consommation d'alcool, de drogue ou le tabagisme.

L’UE a par exemple débloqué près de 700 millions d'euros sur 6 ans pour des projets de recherche contre le cancer. L'Union Européenne participe également à la promotion du sport et d'une alimentation équilibrée, des facteurs reconnus de bonne santé  

Pour les français, l'Europe pourrait en faire d'avantage

Les français attendent visiblement beaucoup plus de L'UE.  Elle devrait être plus protectrice et jouer d'avantage son rôle de régulatrice, en matière de médicaments selon un sondage CSA, commandé par France Assos Santé.  Dans cette enquête, 9 français sur 10 demandent plus de transparence sur les prix des médicaments mais aussi une régulation plus importante pour éviter les pénuries de plus en plus fréquentes.

Les français trouvent qu'il faut mettre de l'ordre dans les pratiques de l'industrie pharmaceutique qui n'hésite pas à dépenser beaucoup d'argent pour faire valoir ses intérêts à Bruxelles. Elle consacrerait 6 millions d'euros par an au lobbying.