Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Pic d’allergies au pollen de cyprès en Provence

-
Par , , France Bleu Provence

Cette année, le pic d’allergies est plus court mais plus violent avec les températures très douces de ces dernières semaines. De plus en plus de personnes sont sujettes à cette allergie qui concerne un tiers de la population.

Un tiers de la population est sujet à cette allergie au pollen de cyprès.
Un tiers de la population est sujet à cette allergie au pollen de cyprès. © Maxppp - ©Christelle Besseyre

Le cauchemar a commencé pour tous les allergiques. Les Bouches-du-Rhône sont en vigilance rouge au pollen de cyprès et le Var en vigilance orange, selon le Réseau national de surveillance aérobiologique (RNSA). 

Cette année, le pic est plus court mais plus violent, en raison des températures très douces, cet hiver, près de la Méditerranée notamment.

S’il y a davantage de pollen, d’après Yann Patrick Massabie-Bouchat, c’est "en partie à cause du réchauffement climatique". Toujours selon cet allergologue de La Seyne-sur-Mer, deux autres facteursexpliquent le fait que de plus en plus de personnes sont sujettes à cette allergie qui concerne actuellement un tiers de la population. "Le premier, dit-il, c’est que les gens continuent de planter des cyprès, malgré nos conseils". Le second facteur est lui imputable à la pollution atmosphérique, celle émise notamment par les voitures. 

"Ces polluants fragmentent le pollen. Ce qui lui permet d’arriver plus loin dans nos voies respiratoires." (Yann Patrick Massabie-Bouchat, allergologue)

Pour ne pas trop s’exposer au pollen de cyprès, il existe quelques petits gestes. Après une balade, vous pouvez vous laver les cheveux. "C’est pour éviter de déposer du pollen sur votre coussin pendant la nuit", détaille Yann Patrick Massabie-Bouchat. 

Ensuite, le mieux est d’éviter d’étendre son linge un jour de vent pour que le pollen ne se colle pas aux fibres : "Dans cette même logique, ajoute l’allergologue, pensez à aérer votre logement le matin ou tard le soir. Il faut choisir un moment de la journée où le vent ne souffle pas trop fort."

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu