Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Santé – Sciences

Santé : un verre de vin ou un demi de bière par jour c'est déjà trop

-
Par , France Bleu

Selon une étude publiée vendredi 24 août 2018 dans la revue médicale The Lancet, boire un verre de vin ou une chope de bière chaque jour comporte un risque pour la santé. Il n'y a pas de niveau minimum d'alcool qui soit sans danger affirme l'étude qui prône le "zéro alcool".

Il n'y a pas de niveau minimum d'alcool qui soit sans danger pour la santé
Il n'y a pas de niveau minimum d'alcool qui soit sans danger pour la santé © AFP - LEBOUCHER-ANA

Même boire un verre de vin ou de bière par jour comporte un risque pour la santé. C'est ce qui ressort de l'étude, publiée vendredi 24 août 2018 par la revue médicale The Lancet. Une étude sur l'évaluation des niveaux et de la fréquence de consommation d'alcool ainsi que leurs effets sur la santé dans 195 pays entre 1990 et 2016.   

3 millions de morts par an dus à l'alcool  

La consommation d'alcool provoque des problèmes de santé qui entraînent la mort d'un buveur sur trois chaque année. Sur les 2,4 milliards de buveurs, la majorité (63%) sont des hommes. 

Rien qu'en 2016 l'alcool a causé 2,8 millions de morts, ce qui représente le septième facteur de risque de décès prématuré et d'invalidité dans le monde, mais aussi la principale cause de décès chez les 15-49 ans si l'on comptabilise aussi les accidents de la route, suicides etc.. liés à l'alcool.

100.000 morts de plus par an pour un seul verre par jour   

En buvant un verre tous les jours pendant un an, le risque de développer l'un des 23 problèmes de santé lié à l'alcool augmente de 0.5%. Que ce soit les cancers, maladies cardiovasculaires, AVC, cirrhoses, mais aussi les blessures liées aux accidents et aux violences associées à l'alcool. Cela entraîne 100.000 morts de plus par an dans le monde.  

Les roumains et les ukrainiennes boivent le plus au quotidien  

Si en France, les hommes boivent en moyenne 4,9 verres par jour et les femmes 2,9 verres. En Europe, ce sont en moyenne les Roumains, les Portugais et les Luxembourgeois qui consomment le plus quotidiennement. Et pour les femmes ce sont les Ukrainiennes, les Andorranes (Andorre) et les Luxembourgeoises.   

L'étude prône le "zéro alcool"   

La croyance selon laquelle "un ou deux verres par jour sont bons pour vous n'est qu'un mythe" affirme la Dr Emmanuela Gakidou de l'Institut de métrologie et d'évaluation de la santé (IHME, Université de Washington), co-auteure de l'étude. Selon elle, ces résultats confortent d'autres recherches récentes, qui ont mis en évidence "des corrélations claires et convaincantes entre la consommation d'alcool et la mort prématurée, le cancer et les problèmes cardiovasculaires".  Seul le "zéro alcool" minimalise le risque global de maladies, souligne-t-elle.  

Le risque zéro n'existe pas   

En réaction à cette publication, le statisticien Sir David Spiegelhalter, professeur pour la compréhension publique du risque à l'Université de Cambridge rappelle que "Conduire non plus n'est jamais sans danger à 100%", pour autant "le gouvernement ne recommande pas aux gens d'éviter de conduire". Il ajoute au sujet de l'étude "étant donné le plaisir vraisemblablement associé à une consommation modérée, affirmer qu'il n'y a pas de niveau "sûr" ne semble pas être un argument en faveur de l'abstention".

Choix de la station

France Bleu