Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Sarthe : la vaccination anti-Covid débute timidement le 4 janvier

-
Par , France Bleu Maine

Trois établissements accueillant des personnes âgées (Ehpad) devraient être concernés par les premières vaccinations anti-Covid en Sarthe, dans la semaine du 4 au 10 janvier prochains. La campagne de vaccination montera en puissance ensuite, annonce l'agence régionale de santé.

Ce vaccin nécessite deux injections, à trois semaines d'intervalle.
Ce vaccin nécessite deux injections, à trois semaines d'intervalle. © Maxppp - Belga

Un démarrage très progressif. L'agence régionale de santé annonce ce mercredi que la campagne de vaccination contre le Covid-19 commencera le 4 janvier en Sarthe comme dans l'ensemble de la région Pays de la Loire. Pour autant, cela ne signifie pas que les premières injections du vaccin Pfizer et BioNTech auront nécessairement lieu dès ce lundi. Cette campagne débutera "avec les livraisons de vaccins et le démarrage des consultations pré-vaccinales, indispensables pour recueillir le consentement éclairé des résidents en Ehpad et unités de soins de longue durée", indique l'ARS dans un communiqué. 

Depuis le début de la semaine, le ministère de la Santé et les autorités sanitaires françaises sont montrées du doigt pour la lenteur dont ils feraient preuve dans le déploiement du vaccin, contrairement à plusieurs autres pays européens comme le Royaume-Uni ou l'Allemagne. 

Le vrai démarrage mi-janvier 

Durant cette toute première phase de vaccination, seuls quelques établissements volontaires seront concernés en Sarthe : "environ trois", indique l'agence régionale de santé qui finalise actuellement la liste. L'ARS assure que "les circuits logistiques sont prêts" et que "les livraisons pourront débuter dès lors que les établissements volontaires auront transmis le nombre de résidents souhaitant se faire vacciner afin de s’assurer de livrer le nombre exact de doses". 

La montée en puissance de la vaccination devrait avoir lieu mi-janvier en Pays de la Loire. A partir de cette date, "les 835 établissements de la région (accueillant 58.476 résidents) seront alimentés en vaccins pour cette première phase de la campagne, qui durera six à huit semaines", explique l'agence régionale de santé dans son communiqué. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess