Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Santé – Sciences

Sarthe : sept pharmaciens sur dix peuvent désormais vacciner contre la grippe

-
Par , France Bleu Maine

La campagne de vaccination nationale contre la grippe saisonnière commence mardi 15 octobre. En Sarthe, il est désormais possible de se faire vacciner dans 70% des pharmacies sur présentation d'un bon de la Sécurité sociale.

Les pharmaciens doivent avoir une salle spéciale pour vacciner leurs patients. (photo d'illustration)
Les pharmaciens doivent avoir une salle spéciale pour vacciner leurs patients. (photo d'illustration) © Maxppp - Frantz Bouton

Sarthe, France

L'Assurance maladie lance sa campagne nationale de vaccination contre la grippe saisonnière, ce mardi. Elle envoie des bons de prise en charge aux personnes concernées : les personnes âgées de plus de 65 ans ou atteintes de maladies chroniques, les femmes enceintes, les personnes souffrant de maladies respiratoires, les personnes obèses ou celles dans l'entourage d'un nourrisson fragile. Pour elles, la vaccination est gratuite. En Sarthe, les patients peuvent se faire vacciner en pharmacie dès ce mardi. Le dispositif, testé pendant deux ans dans d'autres régions, a été étendu à toute la France, cette année.

120 pharmacies sarthoises proposent de vacciner

Pour être habilités à vacciner, les pharmaciens ont dû suivre une formation de six heures. Trois heures de théorie, trois heures de pratique. Puis, ils se sont inscrits sur le site de l'Agence régionale de santé, en répondant à un cahier des charges strict. Dans son officine du quartier Gazonfier, au Mans, Pierre Bruguière, le président du syndicat des pharmaciens de la Sarthe, pousse une porte à droite des caisses. Dans cette petite salle, appelée le "local confidentiel", il y a un bureau, deux chaises et, surtout,  le matériel pour vacciner. "On a mis des bannettes dans lesquels il y a des gants, un gel hydroalcoolique, des compresses et la boîte qui permet de récupérer les seringues utilisées", montre-t-il.

Comme lui, 120 pharmaciens sarthois ont suivi la formation et aménagé leurs locaux. Sept pharmaciens sur dix peuvent donc vacciner en Sarthe. Leur but : "augmenter le taux de couverture de la vaccination antigrippale", précise le président du syndicat. Pendant la campagne de vaccination 2017-2018, en Sarthe, "pratiquement un patient sur deux qui a reçu un bon de prise en charge de la vaccination contre la grippe ne s'est pas fait vacciner"

Sensibiliser les personnes pour leur premier vaccin antigrippal

Pour Pierre Bruguière, le plus important, cette année, c'est de convaincre les personnes qui ne se sont pas encore fait vacciner. Sur la campagne 2017-2018, seuls 9% des Sarthois qui venaient d'être éligibles au bon de prise en charge se sont fait immuniser. "On se vaccine pour se protéger, mais aussi pour protéger les autres", rappelle Pierre Bruguière.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu