Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Santé – Sciences

Savoie : à l’hôpital de Chambéry, les enfants vont au bloc opératoire en voiturettes de course

jeudi 6 septembre 2018 à 6:22 Par Sarah Gilmant, France Bleu Pays de Savoie et France Bleu

Le service pédiatrie du centre hospitalier de Chambéry (Savoie) a désormais deux voiturettes pour emmener les enfants malades au bloc opératoire. Une bonne manière de leur donner le sourire avant une épreuve difficile.

Les deux voiturettes sont des dons récoltés par l'association "les Lucioles"
Les deux voiturettes sont des dons récoltés par l'association "les Lucioles" © Radio France - Sarah Gilmant

Chambéry, France

Deux cabriolets rouge et orange remplacent le brancard froid et aseptisé le temps du trajet vers le bloc opératoire et les autres services de l’hôpital. 

Mohammed, 5 ans, est le premier à prendre les commandes du bolide : "la voiture est jolie et j'aime bien la conduire. Je peux refaire un tour ?" Ce petit Isérois va se faire opérer d'un abcès à la joue. Trois jours qu'il est à l’hôpital, son père Romuald reconnait "qu'il stresse un peu. Il a pleuré à la dernière prise de sang, c'était dur pour lui. Avec la voiture, je pense que ça va lui permettre de s'évader un peu."

Les voiturettes permettent de détendre les enfants et d'éviter de leur donner des anxiolytiques comme l'explique le docteur Fabienne Dalmon, cheffe du service pédiatrie "Ça remplace le médicament. Ils sont très détendus parce qu'ils pensent plus à leur voyage en voiture qu'à l'examen qui les attend. L'utilisation du jeu permet de ne pas ou peu utiliser des calmants. Les médecins arrivent à mieux créer un lien avec les enfants, même les parents sont moins anxieux. Ça donne une autre image de l’hôpital."

L'association "Les Lucioles" est à l'initiative du projet "Chambéry 2018". Ses bénévoles ont réussi à récolter près de 7 500 euros pour l’hôpital. "Notre slogan, c'est 'faire briller des lumières dans les yeux des enfants' mais quelques fois comme aujourd'hui, c'est dans les nôtres qu'elles brillent." Gilles Machuel, président de l'association.

Autre nouveauté dans l'hôpital, ce sont sept nouvelles fresques peintes par une bénévole qui permettent "de faire oublier aux enfants qu'ils sont à l’hôpital" explique Roxanne Calderan, la peintre.

L'association "Les Lucioles" ne s'arrête pas à Chambéry. Cinq autres voiturettes seront prochainement distribuées dans les hôpitaux de Lyon.

Une artiste bénévole a peint sept fresques sur les murs de l'hôpital - Radio France
Une artiste bénévole a peint sept fresques sur les murs de l'hôpital © Radio France - Sarah Gilmant
Les enfants ont leur regard et leur attention détournés par les peintures lors de l'examen médical - Radio France
Les enfants ont leur regard et leur attention détournés par les peintures lors de l'examen médical © Radio France - Sarah Gilmant