Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Se faire vacciner c'est aussi penser à son entourage : c'est la semaine européenne de la vaccination

-
Par , France Bleu La Rochelle
Charente-Maritime, France

Se faire vacciner c'est bien, être à jour de ses vaccins c'est mieux. A l'occasion de la 11e semaine européenne de la vaccination, l'agence régionale de santé Nouvelle Aquitaine incite la population à consulter son carnet de santé; et vérifier que ses vaccins sont à jour

Des vaccins à jour pour se protéger contre les maladies infectieuses
Des vaccins à jour pour se protéger contre les maladies infectieuses © Radio France - Catherine Berchadsky

C'est encore très important aujourd'hui de se faire vacciner, il y des maladies qui ne sont pas éradiquées et c'est la vaccination qui permet de ne pas avoir de nouveaux cas tous les ans. Mélanie Martin sait de quoi elle parle, elle est infirmière au service des maladies infectieuses de l'hôpital St-Louis de La Rochelle.La peur des vaccins , la peur des effets secondaires sont autant de freins aujourd'hui à la vaccination explique l'infirmière

Mélanie Martin Infirmière au service des maladies infectieuses de l'Hôpital de La Rochelle

A l'occasion de la 11e semaine européenne de la vaccination du 23 au 29 avril, les professionnels de santé se mobilisent , la couverture vaccinale continue de progresser en Charente-maritime, mais reste toujours insuffisante face à de nombreuses maladies infectieuses, _la rougeole, les oreillons, la rubéole, sont des maladies qui n'ont pas disparu contrairement à ce qu'on peut pense_r rappelle le Docteur Xavier Pouget-Labadie , du service des maladies infectieuses de L'hôpital St-Louis.

Xavier Pouget-Abadie Médecin au service des maladies infectieuses de l'Hôpital de La Rochelle
Xavier Pouget-Abadie Médecin au service des maladies infectieuses de l'Hôpital de La Rochelle © Radio France - Catherine Berchadsky

Docteur Xavier Pouget-Abadie du service des maladies infectieuses de l'hôpital de la Rochelle

En Charente-Maritime on observe une bonne couverture vaccinale pour le DTP (diphtérie-tétanos-poliomyélite) et la coqueluche qui sont au-dessus des 96% et au-dessus de l'objectif national de 95%,en revanche la couverture est toujours insuffisante pour l' hépatite B, le ROR (rougeole-oreillons-rubéole )le méningocoque et le Papillomavirus humaines.Des maladies qui existent toujours et risquent de réapparaître si les jeunes de Charente-maritime ne sont pas suffisamment à jour de leur vaccination.

Reportage au service maladies infectieuses de l' hôpital de La Rochelle

Choix de la station

À venir dansDanssecondess