Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Se faire vacciner en faisant ses courses, c'est possible à Mondeville 2 dans le Calvados

Des centres de vaccination mobiles voient le jour un peu partout pour aller au plus près de la population. Dans le Calvados, un centre éphémère a été installé pendant une journée dans un centre commercial : celui de Mondeville 2 près de Caen. Reportage.

Un centre de vaccination éphémère s'est installé le temps d'une journée dans le centre commercial Mondeville 2 (Calvados).
Un centre de vaccination éphémère s'est installé le temps d'une journée dans le centre commercial Mondeville 2 (Calvados). © Radio France - Nolwenn Le Jeune

Se faire vacciner en faisant ses courses ! C'est possible grâce à des centres de vaccination mobiles installés un peu partout, et même dans des centres commerciaux. Exemple à Mondeville 2, près de Caen. L'Unité Mobile de Premiers secours du Calvados a installé un centre éphémère ce mardi. 

"Mais oui ça marche ! Les gens s'arrêtent pour se faire vacciner entre deux magasins"

Installée dans un local vide entre deux boutiques de vêtements, une grande tente accueille les candidats au vaccin. De quoi interpeller les clients qui passent dans la galerie. "Ça marche vraiment, demande une dame, les gens s'arrêtent pendant qu'ils font leurs courses ?" Quentin Daunay, secouriste à l'Unité mobile de premiers secours du Calvados, coordonne le centre et confirme que cette offre au plus près de la population fonctionne très bien. "Les gens sont surpris, mais toujours très positifs, nous n'avons pas de mauvaises réactions". 

À l'intérieur, Elodie et Alexandra, qui travaillent dans la galerie, sont venues sur leur temps de pause. "On n'avait pas pris le temps d'aller au parc expo ou au centre Canada, avec les horaires de travail c'est pas simple", expliquent-elles. Ici sans rendez vous, en 20 minutes, c'est réglé.

Elodie et Alexandra viennent de recevoir leur première injection et patientent pendant les 15 minutes de repos obligatoires sous l’œil attentif de Quentin Daunay, secouriste à l'Unite Mobile de Premiers Secours du Calvados.
Elodie et Alexandra viennent de recevoir leur première injection et patientent pendant les 15 minutes de repos obligatoires sous l’œil attentif de Quentin Daunay, secouriste à l'Unite Mobile de Premiers Secours du Calvados. © Radio France - Nolwenn Le Jeune

Voir des jeunes qui viennent spontanément, ça rassure Michel Le Porier, le médecin du centre. "Les jeunes sont les plus exposés aujourd'hui, explique-t-il, c'est par eux que se propage le virus, et l'insouciance qu'on voit chez certains adolescents ou jeunes adultes a quelque chose de terrorisant". Venir se faire vacciner c'est "un acte collectif" insiste-t-il. 

"Est-ce qu'on peut boire un verre ce soir pour le match de l'équipe de France ?"

Le médecin ne s'attendait pas forcément aux questions des deux copines. Elles lui demandent si elles vont pouvoir boire un verre ce soir pour le match de l'équipe de France... "C'est préférable d'attendre demain", leur conseille-t-il. En plus les Bleus sont déjà qualifiés pour la suite, les effets secondaires, s'il y en a, devraient être dissipés pour le prochain match !

Est-ce qu'on peut vraiment se faire vacciner entre deux boutiques ? La réponse dans le reportage de France Bleu Normandie !

C'est le vaccin Pfizer qu'Adelina, l'infirmière, injecte dans le centre éphémère de Mondeville 2 (Calvados).
C'est le vaccin Pfizer qu'Adelina, l'infirmière, injecte dans le centre éphémère de Mondeville 2 (Calvados). © Radio France - Nolwenn Le Jeune
Choix de la station

À venir dansDanssecondess