Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Ségur de la santé : cela fait cinq ans que les hôpitaux de l'Yonne se mobilisent

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Auxerre, France Bleu

Ce lundi débutent les consultations du gouvernement pour un "Ségur de la santé". Ces concertations doivent durer au plus tard jusqu’à mi-juillet, date à laquelle le ministre de la santé a promis de prendre des décisions. Dans l'Yonne, cela fait cinq ans que les soignants demandent.

Rassemblement de 110 personnes devant l'hôpital d'Auxerre
Rassemblement de 110 personnes devant l'hôpital d'Auxerre © Radio France - Isabelle Rose

Depuis cinq ans, il n’y a pas eu une année sans une forte mobilisation dans un hôpital de l’Yonne. Et si quelques-unes ont abouti, pour la plupart, les revendications sont restées lettre morte.

Les services d'urgences mobilisés en 2015

Les urgences d’Auxerre et de Joigny se mettent en grève et en quelques mois, obtiennent des postes supplémentaires. C’est presque une autre époque. Les années suivantes connaîtront moins de succès.

2015 à Auxerre "Si les équipes de SMUR sortent, il ne reste personne aux urgences" - Dr. Ben Hammouda

2016, mobilisation majeure des infirmières et aides-soignantes

Cette année, c’est le regroupement des hôpitaux de l’Yonne par territoire qui suscite la colère. Il sera appliqué. En fin d’année, les infirmières et aides soignantes réclament de meilleures conditions de travail, une mobilisation nationale inédite depuis 1988.

"Je suis infirmière depuis 24 ans, c'est un métier qui m'a usé psychologiquement"

La colère monte toujours en 2017

Les urgences de nuit à Tonnerre se battent pour ne pas disparaître. Les infirmiers anesthésistes et les internes réclament une meilleure reconnaissance. Et comme chaque fin d’année ou presque un hôpital de l’Yonne brille par son déficit. Cette année-là, c’est Joigny dans le rouge de trois millions d’euros. 

"Les départs en retraite et les congés maternité ne sont pas remplacés" - Roselyne, infirmière

Mobilisation à l'hôpital de Sens en 2018

Cette fois, c’est tout l’hôpital de Sens qui réclame des moyens humains. Le personnel va manifester sous les fenêtres de l'hôtel de ville.

"On court au plus pressé" - Gaëlle, infirmière aux urgences d'Auxerre

2019 : les services d'urgence en grève partout en France

Cette revendication revient un an plus tard, dans tous les services d’urgences de France. Auxerre, Sens et Joigny notamment y prennent part. La ministre de la santé, Agnès Buzyn annonce alors un plan à 750 millions d'euros.

"On s'attendait à nettement, on nous donne encore des miettes" - Céline Plaut, infirmière à Tonnerre

Dans l’Yonne, les soignants attendent maintenant que le gouvernement compte en milliards. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess