Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Seine-Saint-Denis : le département s'allie à Banlieues Santé pour "raccrocher" les habitants aux soins

-
Par , France Bleu Paris

Le Département de la Seine-Saint-Denis et l'association Banlieues Santé ont lancé, cet été, des opérations de prévention santé pour inciter les habitants du territoire à se soigner et pour les guider dans la prise en charge médicale.

Opération de prévention santé menée par l'association Banlieues Santé et le conseil départemental de la Seine-Saint-Denis
Opération de prévention santé menée par l'association Banlieues Santé et le conseil départemental de la Seine-Saint-Denis © Radio France - Hajera Mohammad

Avec une surmortalité de 130% enregistrée en mars dernier, la Seine-Saint-Denis a payé un lourd tribut face au coronavirus. C'est l'un des départements les plus touchés par le Covid-19 et ce n'est pas un hasard dans ce territoire, véritable désert médical, qui compte seulement 3 professionnels de santé pour 1.000 habitants.

Alors pour inciter les Séquano-Dionysiens à trouver les bons interlocuteurs pour se soigner et ne pas négliger leurs parcours de soins, le conseil départemental a décidé de s'allier avec l'association Banlieues Santé pour mener des opérations de prévention tout l'été dans différentes villes du 93. 

Des questions sur le coronavirus

Jeudi 23 juillet, c'est dans une tente au style berbère, plantée dans le parc du Sausset à Aulnay-sous-Bois, que Dramane, infirmier, et Idriss, réanimateur, ont donné des conseils aux promeneurs. Mouna, était venue pour passer l'après-midi en famille dans le parc, mais intriguée par cette tente, elle a décidé de s'arrêter. 

Opération de prévention santé menée par l'association Banlieues Santé et le conseil départemental de la Seine-Saint-Denis
Opération de prévention santé menée par l'association Banlieues Santé et le conseil départemental de la Seine-Saint-Denis © Radio France - Hajera Mohammad

La jeune femme en profite pour poser des questions sur le coronavirus "parce que sur internet, il y a plein de fake. Ici, au moins on est face à de vrais médecins qui nous donnent de vrais renseignements et de vrais conseils", explique-t-elle.

Jongler entre le médical et le social

Joy, elle aussi s'arrête, mais pas pour parler du Covid-19. Cette maman souffre d'une douleur lancinante dans la poitrine, mais au chômage et sans CMU (couverture maladie universelle), elle ne sait pas vers qui se tourner. "Si jamais un matin ou dans la nuit, cette douleur vous gêne, vous angoisse ou vous fait peur, et que vous n'avez pas de médecin, il faut aller aux urgences", la rassure, Idriss. Pour la CMU, il explique à Joy qu'un "médiateur social" de l'association peut l'aider dans ses démarches.

Opération de prévention santé à Aulnay-sous-Bois - reportage

Retrouver les "décrocheurs" de la santé

Pour Stéphane Troussel, le président (PS) du conseil départemental, "c'est vraiment ce type de démarche qu'il faut développer dans un territoire", comme la Seine-Saint-Denis. "Il faut aller au plus près de la population, dans une grande proximité et avoir des acteurs de santé différents, comme les associations"

Abdelaali El Badaoui, le fondateur de Banlieues Santé, estime qu'il y a urgence à agir pour retrouver et rassurer ceux qui ont "décroché" de leur parcours de soins, pendant le confinement car le Covid a aussi été "une source d'angoisse" et beaucoup de patients ont déserté les cabinets médicaux. 

L'association Banlieues Santé organisera d'autres opérations de prévention dans les prochaines semaines. Elle sera présente le 28 juillet à Saint-Denis et le 6 août à Bondy. 

"Il faut aller au plus près des populations" - Stéphane Troussel, président (PS) du conseil départemental de la Seine-Saint-Denis

Choix de la station

À venir dansDanssecondess