Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Santé – Sciences

Selon des chercheurs poitevins : près de 90 % de la plus grande colonie de manchots royaux au monde a disparu

mardi 31 juillet 2018 à 11:40 - Mis à jour le mardi 31 juillet 2018 à 11:39 Par Vincent Hulin , France Bleu Poitou

Des scientifiques du centre d'études biologiques de Chizé, dans les Deux-Sèvres ont étudié les manchots royaux et le constat est alarmant : en moins de 20 ans les couples sont passés de 500.000 à 60.000 ! Ils pointent du doigt le réchauffement climatique.

la colonie de manchots dans les années 80
la colonie de manchots dans les années 80 - CNRS

Chizé, France

Ce constat alarmant on le doit donc aux chercheurs du Centre d' Études biologique de Chizé alors pourquoi des poitevins ? Tout simplement parce que le labo de Chizé depuis 30 ans est spécialisé dans l' écologie des animaux en général mais avec une équipe à la pointe concernant les oiseaux et mammifères marins notamment dans les terres australes  françaises. Pour Henri Weimerskirch, chercheur au CNRS et directeur de recherches et qui s’intéresse justement à l'influence des changements climatiques et des activités humaines  sur l'océan austral  "On pensait cette espèce relativement épargnée et avec une population qui se maintenait, mais des vues aériennes d’hélicoptère, puis des photos satellites ont révélés l'ampleur des dégâts notamment sur l'île aux cochons, dans le Sud de l'Océan Indien". Les chercheurs du CNRS de Chizé espèrent maintenant se rendre sur place pour mieux comprendre, d'ailleurs à propos des causes de ce déclin, plusieurs hypothèses  la première c'est le  réchauffement climatique avec des manchots royaux devenus incapable de trouver de la nourriture à proximité de leur colonie aujourd'hui c'est un tiers de cette population mondiale qui a ainsi disparu.