Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Semaine de la Science : une ancienne étudiante à la fac de Sciences de Limoges décroche le Prix l'Oréal-Unesco

-
Par , France Bleu Limousin
limoges

Dans le cadre de la Semaine de la Science, une jeune scientifique de Nouvelle-Calédonie, Cynthia Sinyeue, va recevoir le prestigieux "prix Jeunes Talents l'Oréal-Unesco pour les femmes et la science". Et à travers elle, c'est aussi l'Université de Limoges qui va être récompensée cette année.

Cynthia Sinyeue, "prix Jeunes Talents l'Oréal-Unesco pour les femmes et la science" 2020
Cynthia Sinyeue, "prix Jeunes Talents l'Oréal-Unesco pour les femmes et la science" 2020 - © Fondation L'Oréal

C'est la Semaine de la Science en ce moment (du 2 au 12 octobre). Et dans ce cadre là, une jeune scientifique de Nouvelle-Calédonie va recevoir le prestigieux Prix Jeunes Talents l'Oréal-Unesco pour les Femmes et la Science. C'est un prix très réputé, qui récompense chaque année plusieurs jeunes chercheuses, dont le but est de promouvoir la place des femmes dans le domaine des sciences. Et cette année, c'est un peu aussi l'excellence de l'Université de Limoges qui va être primée, car Cynthia Sinyeue, l'une des lauréates, a fait l'essentiel de ses études scientifiques à Limoges où elle obtenu sa Licence et son Master 1. 

Issue d’une tribu kanake de l’île de Lifou en Nouvelle-Calédonie, la jeune femme fait actuellement une thèse à l’Institut des Sciences Exactes et Appliquées de l’Université de la Nouvelle-Calédonie, toujours en collaboration avec le laboratoire Peirene de la Faculté des Sciences et Techniques de l'Université de Limoges. 

Je suis fière de pouvoir représenter l'Université qui m'a formée

A 27 ans, Cynthia Sinyeue est déjà une grande spécialiste en chimie organique. Elle travaille notamment à l'amélioration des propriétés du bois, pour en faire un outil naturel de dépollution. "Il s'agit de fabriquer des biosorbants naturels efficaces pour dépolluer l'eau, notamment de ses traces métalliques comme le nickel, c'est un sujet très problématique en Nouvelle-Calédonie (...). Un biosorbant, c'est comme un filtre, cela permet de capter les métaux et de rendre l'eau la plus pure possible", résume Cynthia. 

Pour ces travaux très pointus, Cynthia Sinyeue dit s'être "inspirée des travaux réalisés à Limoges, par de grands spécialistes dans ce domaine". C'est donc bien à la fac des Sciences de Limoges que la jeune femme a affiné ses connaissances, et même sa spécialisation. "A Limoges, j'ai eu tous les moyens qu'il me fallait" dit-elle, "j'ai pu avoir accès à tous les équipements dont j'avais besoin, et cela a suscité mon envie pour la science et pour l'innovation (...). Donc je suis fière de pouvoir représenter l'Université qui m'a formée, et ce prix récompense à la fois la Nouvelle-Calédonie et Limoges".

Ce prix est non seulement une reconnaissance pour elle, mais aussi une façon de financer une partie de ses travaux puisqu'il est assorti d'une bourse de recherche d’un montant de 15.000 euros. Ce prix soutient chaque année de jeunes chercheuses dans le monde. En France, 20 doctorantes et 15 post-doctorantes sont récompensées par les membres du jury de sélection de l’Académie des sciences. Depuis sa création en 1998, le programme L’Oréal-Unesco Pour les Femmes et la Science a accompagné et mis en lumière plus de 3.000 femmes scientifiques.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess