Passer au contenu

Le média
de la vie locale

Publicité
Logo France Bleu

Semaine du goût : un sens fragilisé au temps du Covid-19

Par

La semaine du goût, qui commence lundi 12 octobre, prend une saveur un peu particulière cette année en raison de l'épidémie de coronavirus. La perte de goût, agueusie, est un des symptômes du Covid-19 et retrouver ce précieux sens peut parfois prendre du temps.

Un homme porte un morceau de fromage à sa bouche (illustration). Un homme porte un morceau de fromage à sa bouche (illustration).
Un homme porte un morceau de fromage à sa bouche (illustration). © Maxppp - Vanessa MEYER

Drôle de saveur pour la semaine du goût en cette année 2020 durant laquelle de nombreux malades du Covid-19 ont perdu temporairement leurs sens de l'odorat et/ou du goût, symptômes de la maladie . L'agueusie, ou perte de goût, est devenue un terme commun alors que, jusqu'à présent, il évoquait surtout dans l'inconscient collectif le film L'Aile ou la Cuisse dans lequel Louis de Funès incarne un guide gastronomique qui perd le sens du goût. 

Publicité
Logo France Bleu
C'est l'agueusie !!!

Les liens entre goût et cerveau

Le sens du goût est en fait le fruit d'une communication entre la langue et le cerveau. Nos papilles servent de récepteurs, détectent les différentes saveurs, et transmettent des messages au cerveau qui, ensuite, les interprète. Chaque cerveau interprète ces messages à sa façon, ce qui explique pourquoi chacun a ses propres goûts. Le sens du goût permet non seulement de définir des préférences alimentaires mais il sert aussi pour alerter en cas de danger, comme lorsqu'on est confronté à un aliment périmé. 

Agueusie et coronavirus : une rémission progressive

Dans le cas du Covid-19, l'agueusie n'est pas systématique mais selon les patients qui développent ce symptôme, le temps de récupération du goût est aléatoire. De quelques semaines, dans la plupart des cas, ce délai peut atteindre jusqu'à un an, selon les médecins. La bonne nouvelle est qu'il est possible d'accélérer le rétablissement du goût et de l'odorat en stimulant ses sens, parfumer ses plats avec des épices par exemple. Des médecins conseillent également un exercice : sentir des flacons d'épices après avoir systématiquement pris le temps de lire leur étiquette. Ainsi, le cerveau va faire l'effort d'associer le nom et l'odeur, ce qui peut permettre d'accélérer le rétablissement du goût et de l'odorat. 

Ma France : s'adapter au coût de la vie

Vous constatez l'augmentation constante des prix et la diminution de votre pouvoir d'achat ? Vous avez trouvé des astuces, des bons plans, vous avez changé certaines de vos habitudes pour vous adapter à l'inflation ? Réparation, covoiturage, location, échanges de services... France Bleu, en partenariat avec Make.org , vous invite à partager vos idées originales et solutions concrètes du quotidien, et à donner votre avis sur celles d'autres citoyens. Trouvons ensemble les moyens de faire face à la vie chère !

L'info en continu

Publicité
Logo France Bleu